NOUVEAUX PROJETS URBAINS ET TOURISTIQUES DANS LA VILLE D’AGADIR

La perle du Souss change de visage

Après le lancement en février 2020 par le Roi Mohammed VI de l’ambitieux programme du développement urbain 2020-2024, la ville d’Agadir redevient une métropole attrayante et pleine de modernité. Elle accueille des projets urbains et touristiques qui ont changé son visage.


Le moins que l’on puisse dire, c’est que la ville d’Agadir est en train de se métamorphoser. Après avoir connu des difficultés qui ont retardé son décollage économique bien qu’elle soit dotée d’un potentiel touristique inestimable, la perle du Souss redevient désormais une métropole attrayante grâce à des chantiers structurants qui ont considérablement changé son visage. C’est à la suite du lancement du nouveau programme du développement urbain 2020-2024, lancé par le Roi Mohammed VI en février 2020, dans le cadre d’une visite royale historique effectuée dans la région, que la transformation de la ville commence à voir le jour.

Pour son président du conseil communal, qui n’est autre que le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, originaire de Souss, « ce programme urbain a contribué à la promotion de l’attractivité touristique et économique de la ville qui s’apprête comme de nombreuses métropoles marocaines à accueillir la prochaine CAN 25 et la future coupe du Monde 2030 ». Comprenant au total 94 projets variés pour un investissement global de plus de 7 milliards de dirhams, le programme semble atteindre un niveau de réalisation de 40% avec un budget déjà investi de 2,1 milliards de dirhams.

Travaux d’aménagement
Parmi les grands chantiers lancés : le réaménagement de la nouvelle route urbaine qui reliera directement l’aéroport Al Massira et le port de la ville, le lancement de plusieurs lignes de bus à haut niveau de service, la construction et la rénovation de parcs, jardins publics et espaces verts, ainsi que la valorisation du patrimoine culturel et amazigh de la ville. Dans ce sens, on peut citer une série de projets incarnant l’identité amazighe de la région, notamment l’ouverture du musée amazigh, le musée «Timitar» et la mise à niveau de la Kasbah d’Agadir Oufela.


La révolution touche également le secteur touristique qui s’apprête à connaitre de grands projets pour l’année 2024. Selon le dernier compte rendu de la société de développement touristique du Souss-Massa pour l’année 2024, plusieurs projets sont finalisés ou en cours de finalisation. Ainsi, les travaux d’aménagement et d’équipement du centre d’information touristique et le complexe administratif de la plage sont finalisés. S’agissant des programmes de rénovation et de mise à niveau des établissements hôteliers, les budgets qui leur ont été alloués sont d’ores et déjà engagés.

Pour l’axe relatif au développement du tourisme rural et de nature, la SDRT a démarré de nouveaux aménagements touristiques au niveau de divers sites ayant un potentiel touristique dans la région. C’est le cas notamment du site mitoyen à la plage d’Imourane à Aourir, de la Menara d’Aït Jerrar à Tiznit, et des parcs forestiers dans les communes d’Aït Baha et Aït Mzal. La SDRT a également engagé en 2024 l’action « Souss Massa Accompagnement et renforcement des TPME (SMART-Tourisme) ». Un programme ambitieux de soutien aux entreprises touristiques de petite et moyenne taille.

Portant sur une enveloppe de près de 200 millions de dirhams, ce programme entend profiter à 150 entreprises porteuses de projets innovants et durables. Il faut ajouter à cette action la formation des ressources humaines des entreprises touristiques et hôtelières et la poursuite du déploiement de la solution de mise en réseau. Des chantiers appelés à renforcer le secteur touristique régional pour un rayonnement national et international d’une cité moderne et résolument tournée vers l’avenir.

Articles similaires