Affaire Pegasus : Le Maroc dépose quatre nouvelles citations directes en diffamation contre Le monde, Mediapart et radio France

Après la décision de la présidence du Parquet général de l’ouverture d’une enquête par le BNPJ, suite aux informations relayées par la presse internationale et les médias collaborant avec Forbidden Stories et Amnesty International, et après une première procédure en diffamation lancée le 22 juillet 2021 contre Amnesty et Forbidden Stories, les deux organisations ayant obtenu la liste des numéros de téléphone ciblés par les clients de Pegasus, logiciel développé par le groupe israélien NSO, l’avocat du Royaume, Me Olivier Baratelli, a déposé quatre nouvelles citations directes en diffamation mercredi 28 juillet 2021.

Deux d’entre elles visent le quotidien Le Monde, membre du consortium de 17 médias internationaux ayant relayé les informations, et son directeur, Jérôme Fenoglio. Les deux autres ciblent Mediapart et son patron, Edwy Plenel, et Radio France, également membres du consortium, a déclaré l’avocat à l’AFP. Une première audience procédurale est prévue le 15 octobre 2021 devant la chambre spécialisée en droit de la presse