Pedro Sanchez pour un nouveau mandat à la tête du gouvernement espagnol?



Le miracle n'a pas eu lieu. Alberto Núñez Feijóo, chef du Parti populaire (PP) espagnol n'a eu les suffrages qu'il lui fallait ce vendredi 29 septembre 2023 pour être investi président du gouvernement à Madrid. Le premier essai, mercredi 27 septembre 2023, n'avait pas été concluant. C'est donc au tour de Pedro Sánchez de tenter sa chance.




Obtenant 172 voix sur 350 - celles du PP, de l'extrême droite et de deux petits partis -, il a vu sa candidature rejetée par 177 autres députés, membres du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), de l'extrême gauche et de partis régionalistes.


M. Sánchez va être chargé prochainement par le roi Felipe VI de tenter de former une majorité avant le 27 novembre. 2023. Faute de quoi, un nouveau scrutin sera automatiquement convoqué pour la mi-janvier 2023.

Au pouvoir depuis cinq ans, M. Sánchez, qui a montré ces dernières années un sens aigu de la survie politique, s'est encore dit jeudi 28 septembre 2023 persuadé d'y arriver.

Articles similaires