L'incontournable passeport de vaccination

Certificat numérique de circulation au maroc et à l'étranger

Une authentification numérique qui devra être mise à la disposition des autorités locales, de la police, de la gendarmerie, des compagnies aériennes… Bref, pas de liberté de circulation à l’intérieur comme à l’extérieur du pays sans ce “laisser-passer” obligatoire.

Ce qui était il y a quelques mois une simple spéculation se confirme aujourd’hui. La vaccination est obligatoire et non facultative. La preuve? L’attestation de vaccination sera bientôt exigée pour les déplacements à l’intérieur du pays comme à l’international. Une sorte de passeport de vaccination. Sauf que l’appellation a changé. Dorénavant, il s’agit du certificat numérique de circulation.

Qu’est-ce qui aurait donc changé par rapport à l’ancienne appellation? C’était l’ordre du jour d’une réunion interministérielle le mardi 25 mai 2021 au siège du ministère de l’Intérieur à Rabat, relative à l’examen de la mise en oeuvre de ce certificat. Cette rencontre, qui a réuni plusieurs responsables des ministères des Affaires étrangères, du Tourisme et du Transport aérien, de la Santé et de l’Intérieur, a permis la présentation du projet de certificat de circulation concernant la vaccination.

Ainsi, les discussions se sont focalisées sur l’invitation formulée par la Commission européenne au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, en vue de créer un Comité mixte pour traiter de l’interopérabilité et la reconnaissance mutuelle des certificats marocain et européen et de l’étude de l’opportunité de délivrer le certificat de circulation concernant les tests PCR par les laboratoires agréés par le ministère de la Santé.

Reconnaissance mutuelle
A l’issue de cette réunion, il a été décidé de mettre en place une application standardisée pour la lecture des codes QR contenus dans les certificats pour des fins d’authentification, afin de faciliter l’interopérabilité et la reconnaissance mutuelle des certificats sanitaires marocains et internationaux. Aussi, les départements concernés travailleront à produire un deuxième certificat sur la base des tests PCR au niveau de l’application créée conjointement par les ministères de l’Intérieur et de la Santé sur la base des informations fournies par les laboratoires agréés, ou charger lesdits laboratoires à le créer eux-mêmes en y intégrant un code QR d’authentification.

Dernier point: Pour les prochaines réunions, les services de sécurité, notamment la DGSN et la Gendarmerie Royale, seront de la partie pour se voir expliquer les procédures de vérification des certificats relatifs à la vaccination et aux tests PCR.

Ce fameux certificat comprend des données d’identité (Numéro CNIE ou CS, numéro de Passeport, nom et prénom, genre et nationalité), et un QR code d’authentification aux normes internationales. Simple à éditer, il peut être téléchargé en deux formats (PDF imprimable et smartphone) via deux canaux principaux: le portail liqahcorona.ma, où les citoyens peuvent télécharger les certificats de vaccination après authentification via les données personnelles et un code OTP, et les guichets du ministère de l’Intérieur (Plus de 2000 points).

«La personne vaccinée peut se présenter au niveau des guichets des annexes administratives pour récupérer son certificat de vaccination », explique-t-on. Une authentification numérique qui devra être mise à la disposition des autorités locales, de la police, de la gendarmerie, des compagnies aériennes… Bref, pas de liberté de circulation sans ce «laisser-passer’ obligatoire.

Articles similaires