Pass vaccinal: Nabila Mounib interdite d'accès au parlement, le PJD la soutient

C’était un moment très attendu depuis l’instauration du pass vaccinal obligatoire le 21 octobre dernier. Finalement, Nabila Mounib n’a pas pu accéder, lundi 25 octobre, au siège du Parlement sans le précieux sésame.

Munie d’un test PCR négatif, la députée et cheffe du Parti socialiste unifié (PSU) a été tout de même stoppée par les agents de sécurité sur place, faute de di Fatima Tamni, députée de l’Alliance de la Fédération de gauche, a connu le même sort. Opposée depuis des mois à la vaccination, et au pass vaccinal obligatoire aussi désormais, Nabila Mounib a n’a pas caché sa colère après son interdiction d’accéder à l’Hémicycle, et a réitéré son refus de cette mesure.

La députée de gauche a pu compter sur le soutien des députés du Parti de la justice et du développement (PJD). Dans une intervention lors de la séance plénière au Parlement dédiée à la situation sanitaire, le président du groupe parlementaire du PJD, Abdellah Bouanou, a regretté une «mauvaise application des lois» que constitue l’interdiction aux deux députées d’accéder à l’Hémicycle.