Le Parti de l'Istiqlal reporte l’élection de son secrétaire général



Le 17è congrès du parti historique reste ouvert. Samedi 7 octobre 2017, le conseil national sera appelé à élire le comité exécutif et le nouveau secrétaire général.

Comme la journée d’ouverture vendredi 29 septembre 2017, qui a été marquée par une grosse bagarre aux assiettes et chaises entre partisans de Hamaid Chabat, secrétaire général sortant du parti de l’Istiqlal, et ceux de son rival Nizar Baraka, la journée de clôture du 17è congrès des istiqlaliens a été marquée par des affrontements et l’entrée par la force de dizaines de pro-Chabat dans la salle devant abriter la séance de vote pour l’élection du secrétaire général et du comité exécutif.

« Ceux qui croient pouvoir avoir la peau de M. Chabat facilement ont été leurrés. Il garde des cartes qui lui permettent de rebondir le moment venu », dira l’un de ses proches. Il faut dire que malgré le fait que la majorité du comité exécutif sortant sont contre lui, malgré le fait que la commission juridique ait validé, samedi 30 septembre, les amendements réclamés par le clan Baraka-Old Rchid, permettant au premier de valider sa candidature au poste de secrétaire général, et alors que l’on croyait que le chemin vraiment balisé pour lui, voilà que le matin de dimanche 1er octobre a apporté un nouveau lot de surprises. Sur les 1250 membres du conseil national devant voter pour l’élection du comité exécutif et du secrétaire général, une bonne partie n’avait pas trouvé les badges/cartes nécessaires à l’opération. Certains déclarent les avoir perdus dans les affrontements ayant précédé la séance. D’autres invoquent avoir été sciemment exclus parce que pro-Chabat...

Devant une situation inextricable, où personne ne savait comment vont évoluer les choses, le comité exécutif sortant, le président du congrès Noureddine Modiane et les deux candidats au poste de secrétaire général ont tenu une réunion qui a débouché sur le report de l’opératino à samedi prochain. « Seuls les 1250 membres du conseil national du parti seront autorisés à y prendre part… »
Certains disent déjà que Hamid Chabat a gagné la première manche, celle d’éviter d’être éjecté de son poste avec un rapport financier non encore validé.

N.J


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger