Partenariat pour développer des projets bancables

La BAD et la BEI pour la dynamisation des investissements publics et privés en Afrique


BajabulileSwazi Tshabalala,vice-présidenteprincipale parintérim de laBanque africainede développement.

La BEI et la Banque africaine de développement renforceront leur coopération pour faire en sorte que l’Afrique puisse s’extraire des problèmes sanitaires, sociaux et économiques créés par la pandémie de Covid-19.

La Banque africaine de développement (BAD) et la Banque européenne d’investissement (BEI), représentées respectivement par Bajabulile Swazi Tshabalala, vice-présidente principale par intérim de la Banque africaine de développement et Thomas Östros, vice-président de la Banque européenne d’investissement, ont signé, mercredi 20 janvier 2021, un plan d’action de partenariat commun.

Ce partenariat a été scellé lors d’une cérémonie virtuelle précédée d’une tableronde avec des représentants des deux institutions. L’objectif de ce partenariat n’est autre que de renforcer la coopération et les priorités dans le développement, avec un accent fort et partagé sur la dynamisation des investissements publics et privés en Afrique Le plan d’action permet, ainsi, aux deux institutions de développer un panier commun de projets bancables axés sur des domaines complémentaires auxquels chaque partenaire pourra mettre à profit ses avantages comparatifs.

Il s’agit notamment de la lutte contre les effets du changement climatique et la viabilité environnementale, les investissements novateurs de grande ampleur dans des infrastructures de qualité, les infrastructures et les services pour les technologies de l’information et de la communication, l’inclusion financière prenant en compte l’égalité des sexes et visant à l’autonomisation des filles et des femmes, l’éducation, la formation et la santé.


X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger