Ouverture à Paris de la 14ème Rencontre de Haut niveau France-Maroc

Les travaux de la quatorzième Rencontre de Haut niveau France-Maroc ont débuté, jeudi à Paris, sous la coprésidence du chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani et du Premier ministre français, Édouard Philippe.

Cette Réunion, qui se tient dans le cadre de la relation d’amitié exceptionnelle entre la France et le Maroc permettra de faire un point d’étape de la relation franco-marocaine dans tous les domaines : politique, économie, culture, sécurité et lutte contre le terrorisme.

Elle connaît la participation d’une importante délégation officielle française et marocaine.

Côté marocain, la délégation est composée du ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader, du Secrétaire général du gouvernement, Mohamed Hajoui, du ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaaboun, du ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi et du ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy.

Cette délégation comprend également le ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, la ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Nezha Bouchareb, le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rebbah, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Mohcine Jazouli et l’Ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa.

Côté français, la délégation regroupe notamment la ministre de la Justice, Garde des sceaux, Nicole Belloubet, le Secrétaire Général du gouvernement, Marc Guillaume, le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation Frédérique Vidal, le ministre de l’Education et de la Jeunesse, Michel Blanquer, la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, le Secrétaire d’Etat chargé des Transports, Jean Baptiste Djebbari, le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-baptiste Lemoyne, et l’Ambassadrice de France au Maroc Hélène Le Gal.

La Rencontre de Haut Niveau, qui a été précédée d’un entretien bilatéral entre les deux chefs de gouvernement, est destinée à imprimer un nouvel élan aux relations de partenariat stratégique, multidimensionnel et exceptionnel qui lient les deux pays et à intensifier le dialogue politique bilatéral.

Les travaux de cette réunion seront sanctionnés par la signature de plusieurs accords bilatéraux dans divers domaines de coopération.

En marge de cette rencontre, un Forum économique France-Maroc se tient le même jour à la Station F, en plein sud de Paris, considérée comme le plus grand incubateur de start up au monde, sous le thème “France-Maroc : innovons ensemble ! Pour un nouvel élan économique et social”.

Ce Forum économique, organisé sous l’égide des deux Chefs du gouvernement et sous la houlette des patronats français (Medef) et marocain (CGEM), verra la participation de ministres et d’hommes d’affaires marocains et français, avec comme ambition de consolider davantage la coopération entre les secteurs privés du Maroc et de la France et de baliser le chemin d’une coopération plus dense entre les hommes d’affaires des deux pays.

La première Rencontre de Haut Niveau s’est tenue à Rabat en décembre 1997. Depuis, 13 sessions se sont succédé alternativement au Maroc et en France, s’articulant généralement autour d’une thématique préalablement définie, qui répond aux aspirations de partenariat concerté entre les deux capitales.

La dernière en date s’est tenue à Rabat les 15 et 16 novembre 2017, sous la présidence du Chef de gouvernement, Saad Eddine El-Othmani et du Premier ministre français, Edouard Philippe, avec la participation de plusieurs ministres des deux gouvernements.

Cette RHN avait vu la signature de vingt-quatre accords bilatéraux dans les domaines de la jeunesse, des transports, de l’innovation, de la réforme de l’Etat, de la coopération décentralisée, du numérique, de l’enseignement, de la culture et des infrastructures portuaires.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger