Paris: Une couturière algérienne tente de s’approprier le caftan, des Marocains ripostent


Les tentatives algériennes de s'approprier le patrimoine culturel du Maroc n’en finissent pas. Cette fois, c’est une certaine Rim Boussaha, une couturière proclamée originaire de la voisine de l’Est qui s’est permise d’exposer des caftans marocains à la Foire de Paris qui se tient du 1er au 12 mai 2024, tout en les présentant comme étant algériens. 

Des Marocains de France ont rapidement riposté en contactant les organisateurs de l’événement afin de leur exiger le retrait des habits traditionnels marocains exposées par la couturière en question. L’ambassade d’Algérie à Paris a par la suite dépêché des éléments pour soutenir leur compatriote dans sa démarche provocatrice. 


Cette affaire rappelle celle du sellou, ce plat marocain qu’une influenceuse algérienne, une certaine Sherazade Laoudedj a présenté en février 2024 comme étant algérien dans son stand aux Galeries Lafayette de Rosny en région parisienne. Suite à la mobilisation de plusieurs Marocains pour défendre leur patrimoine, la direction des Galeries Lafayette ont, dans un premier temps, retiré le plat en question du stand algérien, avant d’ordonner que celui-ci soit fermé. 





Lire aussi

Articles similaires