Paris: Benchaâboune et Sekkouri exposent les opportunités d'investir au Maroc aux entrepreneurs du digital de la diaspora en France

Une rencontre sous le thème “innovation, digital et intelligence artificielle”, axée les perspectives qu’offrent les écosystèmes économiques dans le Royaume aux entrepreneurs du digital de la diaspora marocaine en France, particulièrement des start-uppers venus d’île de France mais aussi d’autres villes françaises, a été organisée vendredi soir, 13 mai 2022, à Paris.

Initiée par l’université Mohammed VI polytechnique (UM6P) et MEM by CGEM, région des “Marocains entrepreneurs et hauts potentiels du monde”, cette rencontre a été marquée par la participation du ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri, de l’ambassadeur du Royaume à Paris, Mohamed Benchaâboun et du président de l’UM6P, Hicham El Habti.

La rencontre-débat a été l’occasion de mettre en avant le potentiel des différents écosystèmes nationaux, notamment dans le secteur du numérique, ainsi que la place du Maroc dans son entourage africain en la matière. «Le Maroc offre l’infrastructure nécessaire au développement d’écosystèmes numériques, dont la charte d’investissement, qui prévoit des aides pour les investissements au-delà de 50 millions de dirhams, annonçant que le gouvernement planche sur d’autres dispositifs pour les investissements de moins de 50 millions», a affirmé à cette occasion le ministre Sekkouri. De son côté, M. Benchaâboun a souligné la nécessité pour les start-ups de changer de stratégie pour se projeter au-delà des frontières nationales, appelant les entreprises à être pointues dans leurs projets dans le sillage d’une compétitivité internationale qui ne cesse de s’accentuer. Il a indiqué que les différents écosystèmes ont besoin d’être complétés par des pitch-skills dans le cadre, pour les start-ups marocaines, d’un changement d’esprit et de vision dans leur développement à l’international.