Palestine : Mohammed Mustafa nommé nouveau premier ministre


Mahmoud Abbas et Mohammed Mustafa


Le président palestinien Mahmoud Abbas a nommé, jeudi 14 mars 2024, Mohammed Mustafa, nouveau Premier ministre. Il est chargé de former un gouvernement, alors que l'autorité palestinienne est grandement décrédibilisé, notamment en raison de son impuissance à peser sur le cours de la guerre dans la bande de Gaza. 

M. Mustafa, 69 ans, a été à la tête du Fonds d'investissement pour la Palestine (PIF). Ancien conseiller économique du président Abbas, il a occupé de hautes fonctions à la Banque mondiale à Washington pendant 15 ans. Il est présenté par les analyses comme étant un fidèle de Mahmoud Abas. Un profil acceptable par les Etats-Unis et Israël.

Fin février, l'ancien Premier ministre Mohammed Shtayyeh avait présenté la démission de son gouvernement, la justifiant par la nécessité d'une nouvelle politique tenant compte "de la nouvelle réalité dans la bande de Gaza" et du "besoin urgent d'un consensus inter-palestinien".


Le leadership palestinien est divisé entre l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, qui exerce un pouvoir limité en Cisjordanie, territoire occupé depuis 1967 par Israël, pendant que le Hamas gouverne dans la bande de Gaza. Une situation qui génère beaucoup d'incertitude dans la perspective de l'après guerre à Gaza et un futur Etat palestinien.

La communauté internationale soutient la solution à deux Etats comme perspective d'après guerre et pour envisager la paix dans la région. Depuis le début de la guerre à Gaza, plus de 31 000 personnes ont été tuées, en majorité des civils innocents. 

Articles similaires