CGAM Hssabe 970X250

"Paint & Drink, un carrefour des passionnés d'art"

Interview de Meryem Azizi, initiatrice de Paint & Drink.

Se retrouver autour d’un verre, dans un restaurant ou en plein air, tout en partageant ses passions artistiques et échanger avec des artistes reconnus, dans la convivialité et la bonne humeur. C’est ce qu’offre Meryem Azizi avec son concept original Paint & Drink.

Vous allez organiser le 21 février 2021 à Casablanca une nouvelle édition de Paint & Drink qui sera animée par l’artiste peintre Fouad Chardoudi. Pourriez-vous nous expliquer, tout d’abord, le concept de Paint & Drink?
Paint & Drink est un concept social et artistique que j’ai lancé il y a 3 ans. Il consiste en des rencontres régulières dans des restaurants, bars, hôtels ou en plein air, autour d’une thématique particulière. Il n’y a pas de règles prédéfinies ou de cours académiques, nos événements sont ouverts aussi bien aux amateurs qu’aux professionnels, ou aux curieux qui veulent passer un bon moment.

Ils viennent pour rencontrer de nouvelles personnes, passionnées d’art, dans une ambiance conviviale de joie et de bonne humeur. Aucune condition discriminatoire n’est imposée, tout le monde peut participer à nos événements. Chaque mois, nous invitons un artiste célèbre à animer nos ateliers. Nous avons eu plusieurs propositions d’artistes désireux animer nos événements ludiques comme Fouad Chardoudi, Ahmed Amine Cherradi, Abdeslam Azdem ou Mostafa Afiri. Pour le moment, nous avons organisé 54 événements Paint & Drink. Nous attendons que la situation s’améliore un peu pour monter en cadence, proposer de nouvelles expériences et inviter d’autres artistes internationaux.

Avez-vous maintenu vos activités en période Covid?
Nous nous sommes adaptés lors de cette période. Pendant le confinement total, nous avons organisé des événements en ligne. Ce fut une expérience formidable et très riche humainement. Les participants ont très bien accueilli ces ateliers en ligne, ça leur a permis de se détendre, de partager leur quotidien «confiné» et de l’exprimer à travers une oeuvre d’art. Aujourd’hui, en organisant nos activités sur le terrain, nous respectons toutes les mesures sanitaires, comme le port de masques et la distanciation physique. Nous limitons également les réservations. Alors que nous accueillions en moyenne 70 personnes par événement, nous avons dû désormais limiter le nombre de participants à 20 ou 30 personnes.

Vous avez lancé de nouveaux concepts et expériences. Pourriez- vous nous en dire plus?
Nous avons développé un nouveau concept qui consiste en des cours, ateliers et formations en peinture, théâtre, musique et autres activités artistiques et culturelles, à destination d’enfants et adultes. Par ailleurs, nous avons initié les «voyages artistiques». Le but étant de voyager pour découvrir un lieu (une ville, un musée, des sites naturels…) pour ensuite exprimer son ressenti à travers une activité artistique. A la fin du voyage, nous organisons des expositions collectives. Les toiles vendues serviront à des dons au profit d’associations.