Ouverture à Tanger du 1er colloque de la Grande vitesse ferroviaire au Maroc

tgv-oncf-train


Les travaux de la 1 ère édition du colloque de la Grande vitesse ferroviaire au Maroc, sous le thème "la grande vitesse ferroviaire, accélérateur du développement de la mobilité et des territoires", se sont ouverts, jeudi à Tanger, avec la participation d’un parterre d’experts, institutionnels et de professionnels du domaine ferroviaire, venus de France, d’Espagne, d’Allemagne, de Corée, de Turquie, de Chine, du Japon et du Maroc.

S’exprimant à l’ouverture de cette manifestation, placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, a souligné que le choix de Tanger pour abriter cette grand-messe n’est pas fortuit, mais plutôt dicté par les chantiers de développement d’envergure qui y sont lancés, dont la ligne de Grande vitesse, reliant Tanger à Casablanca, et son positionnement stratégique, en tant que porte d’entrée vers l’Afrique et l’Europe, notant que cet évènement se veut une plateforme d’échange d’idées, d’expériences et de bonnes pratiques autour de la grande vitesse ferroviaire.

Dans ce contexte, le ministre a affirmé que le Maroc, durant ces dernières années, a adopté une politique volontariste visant à développer des plans sectoriels dans différents domaines, dont l’agriculture et l’industrie, et s’est ainsi lancé dans le chantier de la ligne à grande vitesse (LGV), pour être ainsi le premier pays arabe et africain à intégrer ce nouveau mode de transport, notant que l’expérience singulière du Royaume dans ce domaine aura plusieurs impacts socio-économiques, culturels et écologiques.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger