Opérations humanitaires contre le froid: À la rescousse des zones enclavées!

Des associations et autorités locales se mobilisent pour venir en aide aux populations des zones enclavées affectées par la vague de froid.

Revoilà l’hiver! Une saison marquée par de basses températures, de fortes pluies et surtout des chutes de neige dans plusieurs localités du pays. Un cocktail de calvaire pour les nombreuses populations vivant dans les zones enclavées, nichées entre les montagnes.

Chaque année, à pareil moment, de nombreuses ONG et associations se mobilisent pour leur venir en aide pour réchauffer le coeur de ces milliers de personnes tenaillées par le froid. C’est le cas de l’Association marocaine de solidarité (AMS).

Elle a lancé début novembre 2021 l’«Opération Froid Toubkal Action: un vêtement chaud pour un jour froid» pour collecter des vêtements et autres dons auprès de bénévoles et les acheminer dans cinq villages (douars) de la région du Toubkal où vivent environ 1.200 personnes. «A travers cette mission humanitaire, nous souhaitons porter secours à ces populations qui résident dans des zones de haute altitude à travers la distribution de paniers alimentaires, vêtements chauds, couvertures et produits d’hygiène», nous déclare Fatiha Mghoghi, présidente de l’Association marocaine de solidarité (AMS), qui prévoit de réaliser cette opération à partir de janvier 2022.

Mobilisation des autorités locales
D’après Mme Mghoghi, les températures descendent à -6 degrés en hiver dans ces localités très éloignées. D’où la nécessité de porter secours à ces milliers de personnes qui en souffrent énormément. Outre cette distribution de dons, l’organisation prévoit aussi d’y réaliser d’autres actions au profit des élèves du secondaire. «Nous prévoyons aussi d’aménager une maison dénommée «Dar Talib» destinée à soixante-neuf jeunes collégiens et lycéens qui n’ont pas accès à la scolarité vu la distance entre l’école la plus proche et leur village, et l’aménagement d’une bibliothèque dans une petite école», indique notre interlocutrice. D’autres associations comme «El Baraka Angels », «Casa Chabab» ou encore «Al Ataa» ont également lancé des opérations de collecte sur les réseaux sociaux pour préparer leurs futures campagnes humanitaires dans ces zones afin d’apporter leur contribution à cette cause noble.

Du côté des pouvoirs publics, la mobilisation est aussi de mise. Dans la province de Taroudant, les autorités locales sont à pied d’oeuvre. Des caravanes médicales en coordination avec les services du ministère de la Santé de la province, la surveillance des femmes enceintes, la protection des sans-abris, la distribution de couvertures et moyens de réchauffage ont été programmés lors de la réunion de Commission provinciale qui s’est déroulée en novembre 2021.

Dans la région de Béni Mellal Khénifra, qui enregistre d’importantes chutes de neige, les dispositions sont également prises. Le wali a demandé aux différents services de la région de coordonner leurs efforts pour assurer le suivi des femmes enceintes dans les douars à risque et éviter qu’elles soient esseulées durant cette période hivernale.

Les autorités prévoient en outre de distribuer des denrées alimentaires et des équipements de chauffage dans les douars les plus exposés au froid. Un approvisionnement suffisant en bois de chauffage dans les établissements scolaires, la protection des sans-abris et des couvertures nécessaires dans les internats et les maisons d’étudiants sont également prévus.

Articles similaires