Opération Marhaba 2022 : Jackpot pour les ports espagnols

Prévue entre le 15 juin et le 15 septembre 2022, l’opération de retour de la diaspora marocaine mobilise aussi bien les autorités marocaines que les autorités espagnoles. Les opérateurs espagnols s’apprêtent à réaliser des bénéfices importants après deux années de crise économique provoquée par la pandémie.

L’opération Marhaba 2022 sera sans aucun doute, de l’avis des spécialistes, l’une des plus importantes jamais organisées. Et pour cause, elle intervient après deux années d’interruption causée par la pandémie. Pour le ministre des affaires étrangères, Nasser Bourita, elle mobilisera un dispositif et des moyens inédits pour permettre à la diaspora marocaine un retour au bercail dans les meilleures conditions.

En effet, les compagnies maritimes ont repris, dès miavril dernier, leurs opérations de transit de passagers à travers le détroit de Gibraltar. L’amélioration de la situation sanitaire au Maroc et en Europe, grâce à quoi les autorités marocaines viennent d’abandonner l’obligation de faire les tests PCR dans les aéroports, l’Aïd El Adha qui coïncide cette année avec les vacances d’été, et l’évolution de l’offre touristique marocaine, sont autant d’indicateurs qui annoncent une forte demande pour l’opération Marhaba, qui prévoit le transit de 3 millions de passagers et 700.000 véhicules.

Pour répondre favorablement à cette demande exceptionnelle, un total de 32 navires ont été mobilisés, en vue d’effectuer 571 voyages hebdomadaires sur l’ensemble des lignes maritimes reliant les ports marocains aux ports espagnols, français et italiens. L’objectif étant, pour la commission mixte maroco-espagnole de transit des MRE, de veiller à l’ensemble des composantes portant sur la fluidité, la sécurité et la sûreté, les mesures d’assistance et de proximité, les actions de communication ainsi que sur les mesures de prévention et de vigilance. La qualité des partenaires internationaux du tourisme national, parmi lesquels des institutions publiques et privées, des tour-opérateurs les plus en vogue et de prestigieuses compagnies aériennes, est un signal fort qui symbolise la confiance dont bénéficie le Maroc à l’international.

Derniers réglages
La crise sanitaire, bien que malencontreuse, aura décidément eu le mérite d’accélérer la réinvention de l’offre touristique nationale et sa reconfiguration, et de repositionner la destination Maroc à l’échelle internationale pour la promettre aux plus hautes destinées. Prévue entre le 15 juin et le 15 septembre 2022, l’opération de retour des Marocains résidant à l’étranger avait fait l’objet d’une réunion au plus haut niveau entre les autorités marocaines et les autorités espagnoles.

Objectif: peaufiner les derniers réglages à un mois de l’évènement. Des moyens logistiques importants et des effectifs renforcés ont été mobilisés au niveau des ports et aéroports avec un dispositif d’envergure d’assistance sociale et d’accompagnement assuré par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité à l’étranger et au Maroc.

En Espagne, les autorités ont déjà pris les devants. Pas moins de 15.000 agents de police et de la garde civile seront mobilisés pour cette opération. Il faut dire que cette traversée des MRE entre les deux rives de la Méditerranée constitue une véritable manne financière pour les ports espagnols.

Le port d’Algésiras se taille ainsi la part du lion avec des bénéfices de près de 30 millions d’euros sur une seule saison. Cette somme pourrait doubler ou tripler avec le flux des Marocains attendu cette année. Les opérateurs espagnols commencent déjà à se frotter les mains après deux années de crise économique provoquée par la pandémie.

Articles similaires