LES OPÉRATEURS S'EXPLIQUENT

HAUSSE DES FACTURES D'EAU ET D'ÉLECTRICITÉ

Lydec, ONEE et Redal ont été contraintes de s’expliquer sur la hausse exceptionnelle des factures d’eau et d’électricité pour le mois de juin. Une hausse qui se justifie, apparemment, par la reprise de l’activité de lecture des index des compteurs, qui était suspendue pendant la période du confinement.

De nombreuses familles à Casablanca et dans d’autres villes marocaines ont été surprises par des factures d’eau et d’électricité jugées très élevées au titre du mois de juin. Une situation qui a suscité colère et consternation chez les familles concernées tant la crise sanitaire a durement impacté leur vie avec des pertes importantes de revenus. En réaction aux critiques largement partagées sur les réseaux sociaux, Lydec, opérateur d’eau et d’électricité dans le Grand Casablanca, comme Redal à Rabat ont rapidement réagi, via des communiqués, où elles expliquent cette hausse par la reprise depuis le 1er juin 2020 de l’activité de lecture des index des compteurs, qui étaient suspendue pendant toute la période de confinement.

Ainsi, pendant le confinement, les factures d’eau et d’électricité que les familles marocaines recevaient sur leurs boîtes mail ou par message SMS étaient établies sur la base d’une estimation. La lecture des index des compteurs permet, ainsi, habituellement, de déterminer le niveau des consommations réelles. Or, avec le confinement, la consommation de l’eau et de l’électricité a presque doublé, voire triplé, par rapport au temps normal.

Facilités de paiement
Pour soulager les familles de ces charges exceptionnelles qui viennent grever leur pouvoir d’achat particulièrement malmené par la crise sanitaire, Lydec a annoncé sa disposition à accorder, au cas par cas et à titre exceptionnel, des facilités de paiement à ses clients. Pour ce faire, la demande doit être adressée via le centre de relation-clients, par téléphone (0522 31 20 20), par mail ([email protected]) et via l’application mobile Lydec et l’agence Lydec en ligne (client.lydec.ma) ou en se rendant à l’agence commerciale la plus proche.

De même qu’à Casablanca, les autres villes ont été également touchées par ce problème. C’est ainsi que l’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) indique, dans un communiqué, qu’en ce qui concerne la demande d’informations ou en cas de réclamation en lien avec les éléments du comptage de la facture, ses clients sont priés de contacter le Centre de Relation Clientèle (CRC), d’appeler directement l’agence de leur quartier résidentiel ou de recourir à l’espace client via le site électronique de l’Office. Les services de l’Office effectueront, sans retard, l’étude et le traitement des réclamations reçues avec la possibilité d’accorder des facilités sous forme d’une prolongation des délais de paiement aux clients qui le souhaitent.

L’ONEE a mobilisé toutes ses ressources humaines et techniques et renforcé les moyens d’interaction à distance via le CRC et le réseau internet, et ce afin de garantir un service de qualité à ses clients et de les écouter en permanence, notamment en période d’urgence sanitaire et de confinement.

Articles similaires