L'ONMT mise sur Rabat pour développer le tourisme culturel

POSITIONNEMENT DE MARQUE

Dans sa nouvelle stratégie de reconquête des touristes pour sauver un secteur au bord du gouffre, l’Office national marocain du tourisme mise désormais sur les potentialités de chaque région. Ainsi, pour Rabat, capitale administrative du Royaume, l’ONTM compte valoriser et promouvoir les nouvelles potentialités de cette ville pour en faire une marque forte pour la culture.

L’office, qui a réuni les professionnels du tourisme et les responsables du Conseil régional du tourisme de la région de Rabat dans le cadre de la 5ème étape d’une tournée destinée à relancer le secteur, souligne que cette région est un territoire de destinations culturelles par excellence, d’autant plus que Rabat, ville lumière, est dotée de musées, de monuments prestigieux, avec Salé, et les médinas authentiques inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le positionnement de la marque est donc clair aussi bien pour l’Office que pour le CRT de la région. Le territoire jouit également de richesses artisanales et de produits du terroir d’une grande qualité et d’une diversité naturelle importante: jardins, parcs, lacs, zoo, forêts et plages. Les produits sont donc multiples pour positionner la capitale comme destination touristique à part entière. Aujourd’hui, pour que cette région puisse récupérer ses parts de marché, l’ONMT compte présenter les différents atouts de la région, construire une identité et mettre en évidence les éléments différenciateurs.

Concrètement, l’Office compte valoriser et promouvoir les nouvelles potentialités de la région ainsi que ses dimensions touristiques pour la clientèle marocaine. Pour l’international, l’ONMT compte contribuer à la reprise des vols existants, pour assurer la connectivité de la région, outre la mise en place de vols au départ de la province française à destination de Rabat en partenariat avec les compagnies marocaines et françaises.

Au niveau de la distribution, l’ONMT propose un référencement sur les marchés cibles à travers les principaux prescripteurs des marchés. L’objectif stratégique étant d’accélérer la reprise et recruter de nouveaux tour-opérateurs pour renforcer la commercialisation. Les principaux bassins émetteurs étant la France, le Benelux, le Portugal et les Etats-Unis.