L'ONEE lancera sa salle des marchés en 2021

Couverture des risques

L’Office national de l’électricité et de l’eau portable (ONEE) lance un dispositif de modernisation de ses processus d’achat, impliquant la mise en place d’une salle des marchés en 2021. L’objectif est de se couvrir contre les risques sur les marchés des produits de base, le fret et le marché de change.

L’Office national de l’électricité et de l’eau portable s’apprête à lancer sa salle des marchés pour une meilleure gestion et couverture des risques sur les marchés internationaux. Ce projet, qui devra voir le jour en 2021, s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de modernisation des processus d’achat de l’Office. Pour accélérer l’implémentation de ce projet, un appel d’offre vient d’être lancé par l’ONEE pour la sélection d’un cabinet spécialisé.

Sa mission consistera en l’assistance de l’équipe projet interne dans le choix de la structure et le dimensionnement les plus appropriés, la mise en place de la plateforme et les outils nécessaires et à réaliser, durant une période d’ancrage, les premières opérations de couverture des risques. «Il s’agit d’un projet d’envergure pour la restructuration de l’activité de gestion des risques qui consiste à doter l’Office d’un dispositif complet de pilotage, d’analyse et de prise de décision en matière de gestion et de couverture des risques.

Les principaux résultats attendus de ce projet stratégique sont la maîtrise et l’optimisation des charges relatives aux achats à fort enjeu, la conception de stratégies efficaces et optimales de gestion des risques, le suivi de l’exposition de l’Office et l’intervention sur les marchés pour la couverture des risques encourus par l’Office», déclare l’ONEE.

Cette nouvelle activité aura une véritable valeur ajoutée en termes d’optimisation des coûts et d’amélioration des performances opérationnelles et financières, estime l’Office. D’autant plus que, du fait de la diversification de ses activités et de la particularité du marché de l’électricité, l’ONEE est très souvent exposé aux risques de fluctuation des prix de combustibles, du fret, et des parités de change. Une exposition qui peut avoir un impact important sur les écarts de conversion, les postes de bilan, les charges financières, les capitaux propres et la situation de trésorerie de l’ONEE.

Mohamed Amine HAFIDI


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger