Rapport OMS : La dépression et l'anxiété ont augmenté de 25% dans le monde à cause Covid-19

La dépression et l’anxiété ont augmenté de 25% au cours de la première année de la pandémie de Covid-19. C’est la triste révélation faite par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans son dernier rapport sur la santé mentale dans le monde. Une situation qu’elle juge déplorable, déjà que «seuls 2% des budgets nationaux de la santé et moins de 1% de toute l’aide internationale à la santé vont à la santé mentale». D’après son directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus, «investir dans la santé mentale est un investissement pour une vie et un avenir meilleurs pour tous».

Ce document met également en exergue les disparités dans l’accès aux soins selon le niveau de développement économique des pays. Plus de 70% des personnes souffrant de psychoses reçoivent un traitement dans les pays à revenu élevé, alors que dans les pays à revenu faible, seuls 12% de cette catégorie sont traités. «L’intérêt pour la santé mentale est actuellement à son plus haut niveau. Mais l’investissement dans ce domaine n’a pas augmenté. Ce rapport donne aux pays des informations sur la manière de mieux investir leur argent dans la santé mentale», explique Mark Van Ommeren, du département de la santé mentale de l’OMS. L’organisation onusienne invite aussi les citoyens du monde à éviter de stigmatiser les personnes affectées pour éviter de les pousser au suicide.

E.S