Olivier : hausse du rendement de 30% grâce aux plateformes de l'OCP

CAMPAGNE AGRICOLE 2020/2021

Les plateformes de démonstration ont enregistré une amélioration de plus de 18% du taux d’huile par rapport aux parcelles témoins. La marge bénéficiaire a augmenté, quant à elle, de 40%.

Les plateformes de démonstration (PFD) d’olivier ont enregistré, durant la campagne 2020/2021, une augmentation du rendement à l’hectare de plus de 30% par rapport aux rendements réalisés par les agriculteurs au niveau des parcelles témoins, indique le groupe OCP. Le rendement moyen enregistré au niveau des PFD a été de plus de 6,1 T/ha, tandis que les parcelles témoins ont enregistré un rendement moyen de plus de 4,7 T/ha, précise l’OCP qui vient de dévoiler les résultats provisoires des PFD– Olivier/campagne 2020-2021 de l’initiative Al Moutmir.

La conduite technique améliorée ainsi que l’utilisation des nouvelles technologies, notamment les produits de spécialité, ont contribué «d’une façon remarquable » à l’amélioration du poids et du calibre du fruit à hauteur de 11% par rapport aux parcelles témoins, fait savoir la même source. Concernant le taux d’huile, les plateformes de démonstration ont enregistré une amélioration de plus de 18% par rapport aux parcelles témoins, relève l’OCP. Du point de vue marge bénéficiaire, le programme de production intégré adopté dans les PFD a abouti à une amélioration de l’ordre 40%, ajoute le groupe.

Approche scientifique
Les PFD sont réparties sur 27 provinces agricoles. Ces plateformes d’olivier ont touché l’ensemble des variétés, types de conduite (bour, irrigation gravitaire et irrigation localisée) et mode d’exploitation (extensif et intensif) existants dans les différents bassins de production à l’échelle nationale. «Grâce à la présence d’une équipe composée de jeunes ingénieurs agronomes et experts, une approche scientifique et agronomique sera adoptée pour l’élaboration des ICP (Integrated Crop Program)/ culture, tout en tenant compte des spécificités agro-climatiques de chaque site de production», souligne le groupe OCP.

Rappelons que le programme des PFD olivier veille à la rationalisation de l’utilisation des nutriments NPK en utilisant les formules spécifiques sur mesure basées sur les résultats des analyses du sol et produites par les smart blenders. Cette technologie a pour objectif de produire des formules NPK sur mesure pour chaque parcelle agricole, en fonction des besoins en macro et micro nutriments de la plante, et ce sur la base des analyses du sol et du rendement potentiel.

Cette solution permet ainsi d’apporter une alimentation équilibrée et adaptée à la culture et à la plante. Le déploiement des unités de production smart blender en partenariat avec les partenaires fabricants distributeurs d’engrais et les agrégateurs nationaux a permis aujourd’hui la production d’engrais NPK Blend sur mesure au niveau d’unités de proximité basées au plus près des agriculteurs.

Plus de 47 points de vente sont opérationnels dans différentes régions du Royaume. «Le programme des plateformes de démonstration est appuyé par des partenaires best in class qui collaborent aux côtés des ingénieurs agronomes Al Moutmir», déclare l’OCP.