L’OCP TIRE SON ÉPINGLE DU JEU

LA PANDÉMIE A TRÈS PEU PERTURBÉ LES RÉSULTATS FINANCIERS TRIMESTRIELS DU GROUPE OCP

Le groupe arrive à contenir les effets du covid-19 sur ses comptes financiers.

Malgré la crise sanitaire qui n’a épargné aucun secteur, son impact a été contenu au niveau du groupe OCP. Ainsi, même avec une légère baisse des principaux indicateurs financiers tels que le Chiffre d’affaires qui a atteint 12.270 millions de dirhams (contre 12.422 millions de dirhams un an auparavant) et le résultat d’exploitation avant intérêts, impôts et amortissement (EBITDA) qui s’est établi à 3.329 millions de dirhams (contre 4.287 millions de dirhams enregistrés au premier trimestre 2019), le chiffre d’affaires est pratiquement au même niveau que celui réalisé à la même période de l’année passée et la marge d’EBITDA s’est élevée à 27%. Soit autant de résultats financiers résilients au premier trimestre 2020.

En effet, «le chiffre d’affaires du premier trimestre 2020 a été soutenu par de forts volumes à l’export et a atteint 12.270 millions de dirhams, légèrement en dessous des 12.422 millions de dirhams enregistrés au cours de la même période de l’année précédente. La hausse des exportations d’engrais vers les marchés clés a été compensée par la baisse des prix par rapport au premier trimestre 2019», explique le Groupe dans sa récente communication financière.

Stratégie de compétitivité
Le chiffre d’affaires aurait, par ailleurs, augmenté de 5% comparé au dernier trimestre de l’année 2019. Cette hausse intervient en raison de volumes de ventes plus élevés et d’une légère reprise des prix au début de l’année, grâce à une hausse de la demande aussi bien brésilienne, européenne qu’africaine. Le groupe OCP relève, au premier trimestre 2020, une marge brute de 7,53 milliards de dirhams contre 8,37 milliards de dirhams aux trois premiers mois de l’année précédente, marquant ainsi une baisse du taux de marge à 61% contre 67% une année auparavant. «Ce recul est principalement dû à la baisse des prix des engrais, qui n’a été que partiellement compensée par la baisse des prix du soufre et de l’ammoniac», commente le groupe. Certes, compte tenu de ce contexte difficile, l’Office n’en a pas moins été amené à réduire légèrement ses investissements. Les dépenses d’investissement se sont élevées, ainsi, à 2,1 milliards de dirhams au premier trimestre 2020, en dessous des 2,5 milliards décaissés au cours des 3 premiers mois de 2019.

Pour faire face à tous ces défis, l’OCP doit plus que jamais continuer à s’appuyer sur sa stratégie de compétitivité en termes de coûts. À ce titre, il assure avoir «identifié de nouvelles opportunités de réduction des dépenses opérationnelles grâce à l’amélioration continue de ses opérations, à la consolidation et au contrôle des coûts». Grâce à ces mesures, le groupe compte améliorer ses avantages concurrentiels et en l’occurrence renforcer davantage sa situation financière et son positionnement en matière de coûts durant les prochaines périodes. L’OCP se dit fermement déterminé à soutenir la sécurité alimentaire mondiale et reste pleinement opérationnel pour continuer à fournir sans interruption ses clients dans le monde entier.


1 commentaire

  • ben mhammed

    2 Juin 2020

    je ne vois pas a quelle épingle vous faites référence. UN mastodonte comme l'Ocp qui a des tentacules dans plusieurs régions du monde Et surtout des représentations dans des pays comme la Hollande (devinez en quoi la Hollande peut être utile aux affaires de l'Ocp) et qui ne fait comme bénéfice que 580 millions de $ en 2018 autant qu une petite entreprise chinoise , doit se faire le plus petit possible afin que les gens ne fouinent dans ses affaires malodorantes. Je ne comprends pas cette affirmation ostentatoire de veiller sur la sécurité alimentaire du monde alors que Le board of directors de l'Ocp a échoué lamentablement à gérer l'affaire des deux bateaux arraisonnes en Afrique du sud et au Panamá. On ne sait que trop bien la mission principale de cette office alors de grace épargnez nous a l'avenir ce genre de salade.

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger