CGAM Hssabe 970X250

Objectif: atteindre un million de vaccinés par semaine

S.M. LE ROI ORDONNE D’ACCÉLÉRER LA CADENCE DE LA VACCINATION ANTI-COVID

Pour les experts, le stock de vaccins actuellement disponible permettra d’atteindre un million de vaccinés par semaine. Un rythme soutenu qui sera sécurisé par les approvisionnements attendus pour les prochaines semaines.

Si le Maroc est décrit comme un modèle en matière de vaccination anti Covid-19 en Afrique et dans le monde arabe, c’est parce que les autorités du pays ont mis la barre haut pour offrir aux Marocains une vaccination efficace, gratuite et, en plus, bien organisée. Ce but, les autorités semblent bien l’atteindre. Mais il y a toujours une volonté de faire plus. C’est ainsi que le ministre de l’intérieur, Abdelouafi Laftit, a rapporté lors d’une réunion avec les députés, mercredi 24 février 2021, l’instruction royale selon laquelle le rythme de la vaccination devra être accéléré. S.M. le Roi Mohammed VI ordonne ainsi aux autorités sanitaires d’arriver à un million de vaccinés par semaine.

Atteindre l’mmunité collective
Un niveau qui placera certainement le Maroc parmi les plus avancés au monde en matière de vaccination anti-Covid 19. Jusqu’à aujourd’hui, avec 3,6 millions de personnes vaccinées, le Maroc dépasse de loin plusieurs pays, notamment européens, qui rencontrent des difficultés à garantir leurs approvisionnements en vaccins. Le Maroc parvient à s’approvisionner sur le marché international. Mercredi 24 février 2021, le Royaume a reçu 1 million de doses supplémentaires du vaccin chinois Sinopharm.

Une quantité qui renforce le stock national avec actuellement 8 millions de doses reçues depuis le 22 janvier 2021. Pour les experts, le stock de vaccins actuellement disponible permet d’atteindre un million de vaccinés par semaine. Un rythme soutenu qui sera sécurisé par les prochains approvisionnements attendus pour les prochaines semaines. Selon des informations fournies par l’Organisation mondiale de la santé, le Maroc va réceptionner, d’ici à fin mars prochain, 25 millions de doses supplémentaires entre le vaccin britannique, AstraZeneca, et le vaccin chinois, Sinopharm.

Des quantités qui vont permettre au Maroc de garantir une campagne optimale de vaccination et surtout une possibilité d’atteindre rapidement l’immunité collective tant souhaitée par les autorités sanitaires. C’est cette seule immunité collective, couplée au maintien du respect des gestes barrières, qui va permettre au Royaume d’éradiquer le virus et retrouver ainsi la vie normale d’avant Covid. Il n’y a nul doute que les autorités sanitaires, en collaboration avec les autorités sécuritaires, travaillent d’arrache-pied pour atteindre rapidement cette immunité collective.

En moins d’un mois du lancement de la campagne de vaccination, le Maroc est passé par différentes catégories de la population. Le Royaume n’a cessé d’élargir la cible de sa campagne, en passant des personnes dites de première ligne et des personnes âgées de plus de 75 ans, aux personnes âgées de 65 ans et plus, puis, plus récemment, aux personnes âgées entre 60 et 64, ainsi que celles atteintes de maladies chroniques sans limite d’âge. Il va désormais falloir élargir encore la cible pour parvenir à un climat sanitaire plus serein et donc propice à une reprise économique et sociale souhaitée par les Marocains.