Nouvelle saison palpitante de tennis

©ph:AFP

C'est reparti pour une nouvelle saison de tennis qui s’annonce passionnante et palpitante. Et comme tous les ans, la 1ère levée du grand chelem arrive très tôt ne donnant pas la possibilité aux différents protagonistes d’enchaîner les tournois de préparation avant de se rendre à Melbourne, ville hôte de l’Open d Australie.

Un tournoi qui demeure une grande réussite grâce à l’ambiance festive de l été caniculaire australien.
C’est ici même que Roger Federer a renoué en 2017 avec un trophée  du Grand chelem après 5 ans de disette.

Et c’est aussi là bas que le maestro suisse a défendu son titre en 2018 en remportant son 20ème trophée en grand chelem et distançant Nadal à 3 unités et Djokovic à 7 à l’issue de la saison 2018.
Les outsiders de cette première levée du grand chelem sont à titre indicatif et non limitatif: Medvedev, Thiem, Nishikori, Cilic, Isner, Tsitsipas ou encore De Minaur... quoique Medvedev est bien parti pour être la révélation du tournoi.
Enfin, Zverev est dans la moitié de tableau de Djokovic; et Nadal est dans celle de Federer. Ce dernier est à priori le mieux loti dans la mesure où il évite quoi qu’il arrive Djokovic et Zverev jusqu’en finale.

Après 3 Masters 1000, Zverev, le jeune prodige allemand, a passé un cap en remportant le tournoi des maîtres fin 2018 après ses victoires, excusez du peu, face à Federer en demi finale et Djokovic en finale. Il ne lui reste plus qu’un titre en grand chelem pour asseoir définitivement sa place parmi les meilleurs joueurs du monde. L’Open d’Australie sera, à ne pas en douter, une belle occasion pour lui d’améliorer au moins sa meilleure performance en grand chelem, un quart de finale à Wimbledon.

Nadal est le gros point d’interrogation de cet Open d’Australie. Non seulement sa préparation a été d’une courte durée mais le corps de l’espagnol a de nouveau lâché l’obligeant à déclarer forfait du tournoi de Brisbane. Si Nadal arrive à gagner ses 2 ou 3 premiers tours sans grande difficulté, il pourrait retrouver de la confiance et monter en puissance pour affronter pourquoi pas Roger Federer en demi finale. Cette rencontre constituerait un véritable Blockbuster d’autant plus que ce match à couper le souffle marquerait certainement l un des derniers chapitres de leurs confrontations légendaires. Par la même occasion, Federer, qui n’a plus perdu face à Nadal depuis 5 ans, aura à cœur de poursuivre sa domination et réduire davantage l écart dans leur face à face.

Omar Chlyah


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case