Akhannouch : "La célébration cette année du Nouvel an amazigh revêt un caractère particulier''


La célébration du Nouvel an amazigh, conformément à la décision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI d'instaurer ce jour férié national officiel payé, est une occasion de mettre en avant un patrimoine culturel porté par tous les Marocains, a affirmé, vendredi à Agadir, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch

"Nous célébrons aujourd'hui, depuis Agadir, le Nouvel an amazigh qui symbolise un patrimoine de grande importance non seulement pour les Amazighs, mais pour tous les Marocains", a souligné M. Akhannouch dans une déclaration à la presse à l'occasion du Nouvel An amazigh 2974.

Le Chef du gouvernement a indiqué que la célébration cette année du Nouvel an amazigh revêt "un caractère particulier", suite la décision Royale d'instaurer le Nouvel an Amazigh jour férié officiel, dans le cadre de la consécration constitutionnelle de l'Amazighe.

La décision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI d'instaurer le Jour de l’an amazighe, jour férié national officiel payé, à l’instar du premier Moharram de l’année de l’Hégire et du Jour de l’an du calendrier grégorien, vient consacrer la Haute sollicitude dont le Souverain ne cesse d’entourer l’Amazighe en tant que composante essentielle de l’identité marocaine authentique riche par la pluralité de ses affluents et patrimoine commun à tous les Marocains sans exception. Elle s’inscrit également dans le cadre de la consécration constitutionnelle de l’Amazighe en tant que langue officielle du pays, aux côtés de la langue arabe".

(OB avec MAP)

 

Articles similaires