Nîmes accueille une conférence autour du modèle marocain initiée en coordination avec le Consulat Général du Maroc à Montpellier

Initiée en coordination avec le Consulat général du Royaume à Montpellier, la Fédération des Associations et des Amicales du Sud-Est de la France (FASEF) établie à Nîmes, une conférence-débat autour du modèle marocain a été organisée, le 26 novembre 2022 à Nîmes, dans le cadre des célébrations du 67ème anniversaire de la fête de l'indépendance du Royaume. Le choix

Animée par Abdelhak Azzouzi, professeur des universités, spécialiste des relations internationales, cette conférence a permis a été l’occasion de mettre en avant le “Royaume en tant qu’acteur régional et international incontournable. « Les cartes bilatérales et multilatérales, africaines, méditerranéennes, européennes, arabes et outre atlantique visent à assurer au Maroc le statut et le rayonnement auxquels un pays influent aspire”, a indiqué le conférencier. Les avancées démocratiques, sociales, économiques et autres durant les deux dernières décennies consacrent dans le monde entier l’image d’un pays du Sud différent des autres, a souligné l'intervenant, ajoutant que le Maroc a su lire les différents puzzles de la mondialisation que plusieurs pays ne veulent pas comprendre. SM le Roi Mohammed VI incarne un “leadership charismatique tant en interne que dans l’arène diplomatique internationale”, a-t-il enchaîné tout en soulignant que le Souverain a su fortifier le capital diplomatique et politique du pays.


Abdelhak Azzouzi, professeur des universités


Pour Nouzha Sahel, Consule générale du Royaume à Montpellier, l’engagement de la communauté marocaine particulièrement établie dans le Département du Gard à l’égard de la mère-patrie mérite d’être salué. Elle a rappelé, à cette occasion, que cette communauté a toujours fait montre de sens de patriotisme et de dévouement, mais aussi de respect des valeurs du pays d'accueil, s’inscrivant dans une démarche d’intégration et de vivre ensemble harmonieux et fraternel. «Le choix porté cette fois ci sur la ville de Nîmes s’inscrit dans une démarche de proximité mais aussi dans une approche participative le but étant de valoriser la communauté marocaine établie sur ce Département à même de stimuler sa mobilisation pour la célébration d’événements pareils qui consolident l’attachement et l’engagement à l’égard de la mère patrie », a confié Mme Nouzha Sahel à Maroc Hebdo.


Nouzha Sahel, Consule Général du Royaume du Maroc à Montpellier.


Cette rencontre a permis également de s’arrêter sur les six décennies après l’indépendance du Royaume, dont les deux dernières sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a précisé la Consule générale, mettant en avant les avancées structurantes réalisées en termes de réformes institutionnelles, politiques, économiques, culturelles mais aussi en matière de développement humain, de bonne gouvernance, d’indépendance de la justice, de démocratie et de pluralisme politique, qui ont "révélé un Maroc moderne et stable, fort de ses institutions qui chemine résolument sur la voie du progrès inclusif dans le cadre du modèle unique inclusif et universel du Royaume". Pour sa part, Driss El Moudni, président de la FASEF a expliqué à la fin que l’intérêt de célébrer de tels moments forts de l’histoire du Royaume, à même de renforcer les liens de la jeune génération des Marocains du monde avec leur pays d’origine et avec son histoire ancestrale. Cette rencontre s'est déroulée notamment en présence d'élus du département du Gard, de représentants du tissu associatif, d'étudiants et compétences marocaines établis à Nîmes, à Montpellier et à Béziers.

Articles similaires