Nador West Med : Financement additionnel de 57 millions d’euros de la BAD

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 24 mai 2022, un financement additionnel de 57 millions d’euros pour contribuer au financement de la construction du complexe portuaire Nador West Med. Une nouvelle enveloppe qui vient s’ajouter à un premier montant de près de 113 millions d’euros débloqué en 2015. Dans son communiqué, l’institution panafricaine indique que «le projet porte sur la construction de deux terminaux à conteneurs équivalents vingt pieds, de trois millions, d’un poste vrac spécialisé de quatre millions de tonnes et d’un terminal marchandises diverses de 33 millions de tonnes», non sans préciser que ce complexe portuaire sera adossé à un pôle commercial industriel, logistique, et tertiaire situé dans une zone économique intégrée qui offrira de nouvelles opportunités d’emploi.

«Au carrefour d’importantes routes de transport de conteneurs et d’hydrocarbures, la construction de cette nouvelle infrastructure portuaire en eaux profondes, consolide la présence du Royaume du Maroc sur les voies maritimes mondiales», affirme Mohamed El Azizi, directeur général de la BAD pour l’Afrique du Nord. Toujours selon lui, Nador West Med «sera un facteur d’attractivité pour la région de l’Oriental. Un véritable accélérateur de développement et d’intégration régionale».

Cette annonce a été faite en marge des 57e assemblées annuelles de la banque à Accra, au Ghana. Un rendez-vous placé sous le thème «Favoriser la résilience climatique et une transition énergétique juste pour l’Afrique». L’objectif est d’échanger sur les moyens à mettre en place pour aider les pays africains à s’adapter aux changements climatiques, à travers, notamment, la mobilisation de ressources nécessaires.

E.S