Nabila Rmili, ministre pour 7 jours

KHALID AÏT TALEB DE NOUVEAU MINISTRE DE LA SANTÉ

Coup de théâtre au ministère de la santé. Une semaine jour pour jour après sa nomination au poste de ministre de la santé, Nabila Rmili, du RNI, quitte officiellement ses fonctions ministérielles sur une décision de S.M. le Roi qui, selon un communiqué du Cabinet royal rendu public jeudi 14 octobre 2021, nomme à sa place Khalid Aït Taleb.

Un retour pour le moins inattendu pour ce ministre travailleur et rigoureux, qui a mouillé sa chemise pendant cette période difficile du Covid-19. Selon le communiqué du Cabinet royal, c’est Nabila Rmili qui a sollicité de se consacrer pleinement à ses fonctions de présidente du Conseil de la ville de Casablanca.

Et ce, après qu’elle se soit rendue compte de la charge du travail de cette mission représentative, et du suivi continu des affaires de ses habitants et des chantiers ouverts dans cette grande métropole, ce qui était de nature à impacter les multiples engagements et le suivi quotidien que nécessite le secteur de la santé, surtout en cette période de pandémie.

Khalid Aït Taleb, pour sa part, reprend son ministère, auquel s’ajoute dans la nouvelle configuration gouvernementale le chantier de la couverture sociale. Il faut dire que Nabila Rmili avait essuyé sur les réseaux sociaux des critiques virulentes suite à sa nomination en tant que ministre de la santé.

Des critiques qui étaient accompagnées d’une pétition lancée par le PSU de Nabila Mounib pour appeler Nabila Rmili à choisir entre le ministère de la santé et la mairie de Casablanca.

A.A