MYADS, AU SERVICE DES PME/TPE

UNE NOUVELLE AGENCE DIGITALE MAROCAINE 100% EN LIGNE

Pour se rendre accessible également aux PME/TPE, l’agence digitale Webeuz vient de lancer, ce 30 mai, une nouvelle plateforme d’achat média.

La pandémie actuelle de Covid-19 n’a pas que des méfaits. Au contraire, certains y voient une fenêtre d’opportunité, notamment dans le digital, où plusieurs entreprises ont saisi l’occasion pour booster leurs chiffres d’affaires, profitant, là, du mouvement de dématérialisation en cours dans le pays. Et plus particulièrement, le secteur de la communication digitale n’y échappe pas. Fondée en juillet 2013 à Casablanca par Mehdi Mourabit, actuellement chercheur en marketing digital à l’Ecole Mohammadia d’ingénieurs (EMI), Webeuz a ainsi vu, au cours des dernières semaines de Covid-19 au Maroc, son nombre de clients “sensiblement” augmenter, sans toutefois que nous puissions en savoir plus.

Ce qui, pour autant, n’empêche pas l’agence de vouloir élargir ses parts de marché. Celleci vient ainsi de lancer, ce 30 mai, une plateforme d’achat média et de publicité digitale 100% en ligne, MyAds, ciblant “surtout les PME/TPE, qui peinent à se faire accompagner par des agences, que ce soit à cause du coût des prestations, de la rigidité des procédures, ou de l’obligation contractuelle”, comme le souligne un communiqué qu’elle a fait, à cette occasion, publier.

“MyAds n’est pas qu’une plateforme d’achat média, mais plus un point d’entrée à l’accompagnement stratégique (...) destiné aux PME/TPE, afin de les aider à profiter de la puissance des canaux digitaux, pour accroître leurs ventes,” ajoute plus loin ledit communiqué. Concrètement, ces PME/TPE auront la possibilité de choisir entre plusieurs objectifs, à savoir soit seulement sponsoriser leurs publications sur les réseaux sociaux, soit générer de l’engagement, soit, mieux, générer des ventes. Puis, à partir de là, elles pourront se fixer pour un des packs offerts -starter, medium, large, premium- et dont les prix oscillent, selon les options, entre 790 et 25.900 dirhams.

Projets à l’avenant
Ce qui, au final, demeure pas très cher eu égard au marché, et cela, justement, en raison de la numérisation du processus, comme nous l’explique M. Mourabit, joint par Maroc Hebdo. “En général, nous nous devons de mobiliser toute une équipe, multiplier les réunions, ce qui nécessite des moyens et humains et, donc, financiers, et cela nous faisait de la peine de ne pas être à la portée de PME/TPE qui prenaient langue avec nous,” détaille le PDG de Webeuz. Ce dernier insiste, par ailleurs, sur le fait que même si le Covid-19 a certainement mis un coup d’accélérateur à MyAds, celui-ci était dans le pipe depuis de nombreuses années.

Ses équipes -23 collaborateurs aujourd’huisont d’ailleurs coutumières des projets à l’avenant, et il faut, ainsi, rappeler que Webeuz avait beaucoup fait parler d’elle en 2018 à travers le lancement de Ohmylead, qui est un logiciel qui permet d’automatiser le processus d’acquisition des clients sur internet pour n’importe quel produit et qui avait été sélectionné pour le prestigieux SaaStock de Dublin, étant ainsi la seule startup du monde arabe et d’Afrique à y être présente.

“C’est une véritable fierté pour notre région et pour notre continent”, revendique, fièrement, M. Mourabit. Grâce à Ohmylead, Webeuz est parvenue, au fur et à mesure, à pénétrer le marché américain, où elle est également désormais considérée comme une référence. De quoi, à bientôt 30 ans -il les soufflera l’année prochaine- faire encore davantage rêver M. Mourabit...


Laisser un commentaire

X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger