Moulay Hafid Elalamy empoche 344 millions d’euros en vendant une partie de sa filiale Majorel

Est-ce un nouveau coup de maître en business pour Moulay Hafid Elalamy? Après le milliard de dollars empoché suite à la vente de sa filiale d’assurance au conglomérat sud-africain Sanlam, le groupe Saham, appartenant à l’ex.

ministre de l’industrie et de commerce dans l’ancien gouvernement, vient d’empocher 344 millions d’euros suite à l’introduction en bourse de Majorel. Celle-ci n’est autre qu’une filiale de son groupe, spécialisée dans la gestion des centres d’appel basée au Luxembourg.

Saham, qui y détenait 50% de participation à égalité avec l’allemand Bertelsmann, a cédé un peu plus de 10.000 actions au prix unitaire de 33 euros. Selon plusieurs sources, le groupe marocain compte rapatrier la totalité de ce revenu exceptionnel.

Il n’est pas clair si Saham Group prévoit de nouvelles cessions même à moyen terme. Il continue d’avoir un portefeuille d’investissement qui compte près de 11 entités, principalement en Afrique.

Il possède deux filiales en Côte d’Ivoire, spécialisées dans le développement immobilier et le foncier commercial. On le retrouve aussi dans les services de santé, la réassurance et le courtage d’assurances.