Mort de Abdelouahab Belfequih: Le parquet conclut au suicide et classe le dossier

C'est sans surprise que le Procureur général du Roi près la cour d'appel de Guelmim a décidé de classer le dossier de la mort de Abdelouahab Belfequih après avoir conclu à la piste de suicide. Et donc l'absence d'acte criminel.

Dans un communiqué rendu public, vendredi 24 septembre 2021, le parquet affirme que sur la base des analyses techniques et scientifiques effectuées par la police et en se fondant sur les témoignages des membres de sa famille, il en ressort clairement que le défunt s'est suicidé, chez lui, dans sa maison de Sidi Ifni, plus précisément dans sa chambre, à l'aide de son fusil de chasse dont il détenait une autorisation de propriété.

Selon les membres de sa famille, l'élu du PAM à Guelmim, était rentré tard chez lui, mardi 21 septembre,  2h du matin et s'est enfermé dans seul dans sa chambre. Quelques temps plus tard, ils ont entendu un coup de feu.

Après quoi, ils se précipitent dans sa chambre et le découvrent à terre giser dans une marre de sang. Mais il était toujours en vie. Il sera transporté d'urgence à l'hôpital militaire de Guelmim où il a succombé à sa blessure mardi matin vers 10h.

Abdelouahab Belfequih a été enterré, mercredi 22 septembre dans sa ville natale à Sidi Ifni, après avoir subi une autopsie qui a confirmé le suicide.

A.A