Montée des cours pétroliers suite au décès de Raïssi et à l'état de santé de Salman


Les cours du pétrole ont augmenté lundi en raison de l'incertitude politique dans deux des principaux pays producteurs de brut. Le décès du président iranien Ebrahim Raïssi dans un accident d'hélicoptère et l'annulation par le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salman, de son voyage au Japon en raison de l'état de santé de son père ont alimenté cette hausse.

Le Brent a pris 0,25%, atteignant 84,19 dollars le baril, avec un pic à 84,43 dollars, son plus haut niveau depuis le 10 mai. De son côté, le brut américain West Texas Intermediate (WTI) pour juin a avancé de 0,06%, à 80,11 dollars le baril, après avoir atteint 80,35 dollars, son plus haut niveau depuis le 1er mai.


Le président iranien Ebrahim Raïssi est décédé dimanche dans un accident d'hélicoptère survenu dans une zone montagneuse, à la frontière de l'Azerbaïdjan, tuant également tous les autres passagers, dont le ministre iranien des Affaires étrangères, Hossein Amirabdollahian. Raïssi était considéré comme un favori pour succéder à Ali Khamenei, le guide suprême de l'Iran.

Parallèlement, le prince héritier d'Arabie saoudite a reporté sa visite au Japon en raison de la maladie de son père, le roi Salman, âgé de 88 ans, qui va subir un traitement pour une inflammation des poumons. Cette situation a ajouté à l'incertitude sur les marchés de l'énergie, déjà perturbés par la disparition de Raïssi.

 

Articles similaires