Monde arabe: Ouverture à Tunis de la 18ème Conférence des responsables des établissements pénitentiaires

tunis-congres-etablissements-penitentiares-reformatifs

Les responsables des établissements pénitentiaires et des centres de redressement dans les pays arabes ont entamé, mercredi, leur 18-ème Conférence à Tunis, avec la participation d'une délégation marocaine.

Le secrétaire général du Conseil des ministres arabes de l'Intérieur, Mohamed Ben Ali Koman, a souligné, en ouverture des travaux, l'importance de "préserver la dignité et les droits des détenus" à travers l'adoption d'un code de conduite des fonctionnaires de ces établissements.

Le code doit contenir des règles précises régissant le travail du personnel pénitentiaire, répondre aux exigences de respect des droits de l'Homme et être en phase avec le seuil minimal des normes internationales en la matière, telles que définies par l'ONU, a-t-il dit.

La réunion examinera, en particulier, le traitement des détenus pour terrorisme, la mise en place d'un "code de conduite" des fonctionnaires de ces établissements et la viabilité de l'application des peines alternatives, souligne le secrétariat général dans un communiqué.

Le programme du conclave comporte aussi la présentation des expériences des pays membres en matière de gestion des pénitenciers et des centres de redressement, des efforts consentis à cet effet et du traitement réservé aux détenus en situation de handicap, ajoute-t-on.

La Conférence réunit des représentants des ministères de l'Intérieur, de la Ligue arabe, de l'Université arabe Nayef des sciences de la sécurité et du Conseil de Coopération du Golfe (CCG).

La délégation marocaine est conduite par M. Mustapha Lafrakhi, directeur de l'action socioculturelle et de réinsertion à la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion.

Articles similaires