Mohamed Bazoum, nouveau président du Niger

Mohamed Bazoum a été élu président du Niger avec 55,75% des voix, contre 44,25% pour le candidat de l’opposition Mahamane Ousmane, à l’issue du deuxième tour de la présidentielle du 21 février 2021, d’après les résultats provisoires de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Il était le favori de ce scrutin, après avoir remporté le premier tour du 27 décembre 2020, avec 39,3% des suffrages, contre 17% pour son adversaire.

L’ancien ministre de l’Intérieur était le candidat du parti au pouvoir, le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS-Tarayya). Il succède ainsi à Mahamoudou Issoufou, qui a quitté son magistère après deux mandats de cinq ans. Son élection marque la première transition démocratique dans ce pays qui a connu plusieurs coups d’Etat. M. Bazoum, un Arabe nigérien âgé de 61 ans, est diplômé en philosophie à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, où il a vécu entre 1979 et 1984.

Il fut ministre Affaires étrangères de 1995 à 1996 et de 2011 à 2015. Parmi ses principaux défis à relever, la question sécuritaire qui demeure une sérieuse équation pour le Niger.