Plus de 700 000 dhs récoltés en 4 mois pour l’association Amal Biladi !

Une mission solidaire

2023 a été l’année de réveil du rêve de l’association Amal Biladi, qui a conçu un écosystème pour faciliter l’accompagnement au développement de villages en zones rurale et montagneuses.


L’année 2023 touche à sa fin, avec un dernier trimestre très dur à plusieurs niveaux pour trois millions de nos concitoyens qui vivent dans plusieurs provinces des régions de Marrakech-Safi, Souss Massa et Béni Mellal-Khénifra et Draa-Tafilalet impactées par le séisme du 8 septembre 2023. Cela aura été pour certains d’entre nous l’événement qui aura marqué cette année. Un événement imprévisible, difficile, et en même temps catalyseur.

Avant de revenir sur cette tragédie et sur les actions qu’elle aura pu provoquer, c’est important de pouvoir faire un bilan de cette année, qui aura eu le mérite de tirer un trait clair sur trois années compliquées à cause d’une autre tragédie, celle du covid et de toutes les folies qu’elle a pu initier sur le volet humain, psychologiques, financiers, tragédies…

2023 a pu être une année riche en inspirations littéraires, au point de permettre la naissance d’un second ouvrage solidaire, Folles Sagesses, de pouvoir être invité à deux rencontres signatures en soutien aux actions de Amal Biladi, notamment celle de Book Club du Groupe le Matin du Sahara. Folles Sagesses a ainsi pu être référencé dans 4 premières librairies renommées, à Casablanca (Maarif Culture, Librairie Porte d’Anfa), Tanger (Librairie les Insolites) et Marrakech (La petite librairie by Emma). Folles Sagesses a pu aussi bénéficier d’une belle promotion électronique grâce à la généreuse contribution de Kawthar Bouachrine, qui a conçu le site web, et une belle campagne média, pour passer sur différents supports nationaux, dans tous les médias (radio, journaux, internet et tv).

Le plus important pour cet ouvrage, c’est sa mission solidaire, qu’il a pu commencer à réaliser : Folles Sagesses a pu commencer à apporter une belle contribution dans les villages touchés par le tremblement de terre, et grâce à la généreuse contribution des plus de 500 acheteurs du livre (particuliers et entreprises, au Maroc et à l’étranger), nous avons ainsi pu financer plusieurs déplacements dans le nord et le sud, et une mission d’évaluation pour comprendre la situation après le séisme sous différentes dimensions. Le rapport de la mission sera bientôt publié et diffusé dans un maximum de formats.

2023 a aussi été l’année de réveil du rêve de l’association Amal Biladi, qui a conçu un écosystème pour faciliter l’accompagnement au développement de villages en zones rurale et montagneuses à travers une dimension sociale supportée par l’association, et une dimension économique appuyée par son entreprise solidaire, l’Académie Rurale d’Excellence. L’association Amal Biladi a pu renforcer son équipe avec un nouveau bureau à même de porter cette mission très ambitieuse, et des premiers responsables de commissions pour déployer les premiers projets dans le pilote que nous allons initier dans le Nord du Royaume. Ce sont ainsi plusieurs visites que nous avons initié avec notre Secrétaire Général dans les provinces du Nord, Larache, Tétouan, Chefchaouen et la préfecture de Findeq Mdiq avec un accueil favorable de 3 territoires qui ont vu l’intérêt de notre approche, et nous ont clairement signifié leur appui pour nous accompagner dans le projet. Nous avons également pu partir à la rencontre de premiers acteurs des villages qui ont été présélectionné, et avec lesquels nous pourrons commencer le travail le premier trimestre 2024 incha Allah.

Et puis en septembre ce séisme dévastateur qui se manifeste, et fait agir l’Association Amal Biladi plus tôt que prévu. Nous avons pu initier un certain nombre d’actions qui permettent à notre association de pouvoir rêver son projet de développement avec plus d’emphase et de confiance : -organisation de trois expéditions dans trois provinces touchées par le séisme, d’Al Haouz, Chichaoua et Taroudant -partenariat média initié avec Maroc Hebdo qui nous permet de relater l’état d’avancement de nos actions semaine après semaine pour raconter ce que l’on voit, organise, réalise -mise en relation avec l’Entraide nationale et les douanes pour pouvoir faire connaître notre association et récupérer des dons provenant de Toulouse pour les victimes touchés par le séisme, ainsi que de Ottawa, et bientôt de Chine. -rencontre avec le Directeur des associations du Secrétariat Général du Gouvernement pour lui présenter nos actions prévues pour les villages touchés par le séisme et notre projet nord, à la suite de laquelle Amal Biladi reçoit la possibilité de faire un appel à générosité publique d’une année sur l’ensemble des média souhaités

-validation d’une action pilote de soutien psychologique avec l’Association Internationale des Valeurs Humaines et l’Art de vivre, pour un village dans la province de Taroudant, avec l’appui et l’accord de la délégation provinciale de la santé de Taroudant qui a concerné près de 200 personnes, dont 50 petits ; le projet sera reconduit en 2024, pour une population similaire en effectif -validation du concept de la nouala de l’architecte Elie Mouyal pour l’habitat temporaire que nous tentons de pousser dans les trois provinces visitées, avec notamment un premier pas réussi grâce au soutien d’une association présente sur le territoire depuis plusieurs années, l’Arbre de Vie, et avec laquelle nous allons pouvoir initier d’autres actions -échanges avec les habitants du douar Tajgalt dans la province de Taroudant, et notamment les jeunes, qui nous indiquent leur besoin d’avoir un lieu adéquat pour travailler dans de bonnes conditions (éclairage et connexion internet) après leurs journées en classe ; validation du bureau de Amal Biladi pour construire une maison de jeunes et d’enfants afin de leur permettre d’aller plus loin dans leurs souhaits

Sur le volet financier, nous avons pu vivre des moments importants en seulement quatre mois, qui ont permis à Amal Biladi de pouvoir mettre en place des projets impactants -organisation d’une campagne de dons via les Etats Unis d’Amérique, qui nous permet de collecter près de 10 000 Dollars -signature d’une première convention de partenariat avec la Fondation BMCI pour apporter une aide aux villages touchés par le séisme pour un montant de cent cinquante mille dirhams -signature d’une seconde convention de partenariat avec une Qair Maroc, qui nous remet une participation de deux cent mille dirhams pour participer à la construction de la maison de jeunes et d’enfants du douar Tajgalt - les derniers jours de décembre nous apportent une autre belle nouvelle sur le plan financier, puisque nous avons pu signer une convention de partenariat avec Intelcia pour une durée de trois années, et bénéficier d’un premier don de 240 000 Dhs, qui va nous permettre de financer 24 nouayels à Amezmiz et Chichaoua, et donner la possibilité à près de 100 personnes de passer un hiver serein en attendant de pouvoir recevoir leur indemnité, et initier la reconstruction de leur « maison ».

Ce sera ainsi plus de 700 000 Dhs que Amal Biladi aura pu recevoir en 4 mois à peine -signature d’une convention de partenariat avec un groupe d’étudiants de première année de l’école des Mines de Douai, qui nous aide sur le volet technique (qualité de matériaux à choisir pour la construction) et vont organiser une conférence autour du séisme dans le but de contribuer à lever quelques fonds Nous avons aussi pu mettre en place un site internet d’appels aux dons pour permettre à l’association Amal Biladi de lever de l’argent sur ses actions à travers des contributeurs marocains et étrangers, le site sera opérationnel dans les prochaines heures 2024 s’annonce pleine d’actions pour les villages du sud et du nord.

Articles similaires