LE MAROC AU 33ÈME SOMMET DE LA LIGUE ARABE À BAHREIN

Mission accomplie pour Aziz Akhannouch à Manama

Sous la conduite de S.M. le Roi, le Royaume du Maroc félicité pour ses efforts pour le règlement de la crise en Libye et la lutte contre le terrorisme.


C’est, à n’en pas douter, une réussite pour la délégation marocaine au 33e Sommet arabe qu’a abrité, jeudi 16 mai 2023, la capitale bahreïnie Manama. La délégation était présidée par Aziz Akhannouch, chef du gouvernement, présent à Manama pour représenter le Roi Mohammed VI à cette grand-messe.

La preuve de la réussite c’est que les efforts et les actions du Royaume ont été salués à l’unanimité. Dans sa décision relative à la situation en Libye, le Sommet a souligné la centralité de l’Accord politique signé en 2015 à Skhirat comme cadre général de règlement à même de favoriser la réconciliation nationale entre les parties libyennes et de consacrer leur appropriation du processus politique.

De même, les efforts du Royaume en vue d’obtenir des compromis entre les parties libyennes et de progresser vers une solution consensuelle ont été mis en évidence dans le rapport de la présidence du 32ème Sommet arabe sur l’action de l’Instance de suivi de mise en oeuvre des décisions et des engagements pris.


Aussi, le Sommet arabe a salué les initiatives marocaines en matière de climat de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme. Dans sa décision relative à «La préservation de la sécurité arabe, la lutte antiterroriste et le développement du système arabe en la matière», le Sommet s’est également félicité de l’initiative du Royaume du Maroc d’abriter le Bureau du programme des Nations unies pour la lutte contre le terrorisme et la formation en Afrique.

Ces exploits sont attribués à l’action continue et engagée de la diplomatie marocaine, sous la conduite éclairée de S.M. le Roi Mohammed VI. M. Akhannouch a eu à Manama un entretien fructueux, jeudi 16 mai, avec son homologue libanais, Najib Mikati, en marge des travaux de la 33ème session du Conseil de la Ligue arabe au niveau du sommet. Cette entrevue, qui s’est déroulée en présence de Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a été l’occasion pour les deux parties de passer en revue plusieurs questions d’intérêt commun et d’insister sur l’importance d’activer les mécanismes de coopération bilatérale dans divers domaines.

M. Akhannouch a souligné l’intérêt porté par le Royaume du Maroc, sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, au développement de ses relations avec la république libanaise, rappelant que le Royaume s’est toujours tenu aux côtés du Liban dans ses causes nationales. M. Akhannouch en a aussi profité pour s’entretenir, la veille de l’événement, avec le président irakien Abdel Latif Rachid, l’accent ayant été mis sur l’excellence des relations bilatérales.

Le Sommet de Manama a évoqué une série de questions relatives à l’action arabe commune dans ses dimensions politique, économique, sociale, culturelle et sécuritaire, en plus de la coopération des pays arabes avec d’autres blocs régionaux. La question palestinienne, la sécurité dans la région arabe et la situation dans nombre d’Etats membres ont été au coeur du Sommet.

Articles similaires