MIPA: une étude révèle que 74% des Marocains n'ont pas confiance en leur gouvernement


Une nouvelle étude intitulée "La confiance politique au Maroc est-elle en déclin ?" soulève des inquiétudes quant au niveau de confiance des Marocains vis-à-vis de leurs institutions. La méfiance la plus frappante révélée par l'enquête est que 74% des Marocains déclarent ne pas faire confiance à leur gouvernement, contre 69% l'année dernière.

Dans le détail, l'enquête montre une baisse générale de la confiance dans plusieurs secteurs. Notamment, la satisfaction à l'égard de la situation économique du pays a chuté de 22 points, passant de 50% à 72% de mécontents. Au niveau éducatif, la confiance dans l'enseignement privé a reculé de 21 points, passant de 76% à 55%.

Le secteur de la santé n'est pas non plus épargné. Moins de la moitié des interrogés (49%) sont satisfaits du secteur de la santé publique. Cependant, le secteur privé de la santé obtient une meilleure note, avec 72% de satisfaits.


Sur le plan sécuritaire, la police et les forces armées jouissent toujours d'une grande confiance, même si elle a légèrement diminué par rapport à l'année précédente. La confiance envers la police a baissé de 6 points (86% contre 92% l'an dernier) tandis que pour les forces armées, elle est passée de 95% à 89%.

Le tableau n'est pas totalement sombre. Près de la moitié des interrogés (47%) sont satisfaits des efforts du gouvernement pour lutter contre la corruption. Et sur le plan social, la famille reste la pierre angulaire de la confiance. Un impressionnant 98% des Marocains font entièrement confiance à leur famille immédiate.

Malgré ces baisses, la fierté nationale reste intacte, avec 93% des interrogés déclarant être très fiers d'être marocains, affirme l'étude réalisée par Mohamed Misbah, Rachid Oraz et Hajar Idrissi.

Articles similaires