Le ministre de la culture, Othman El Ferdaous, expose sa vision pour le secteur de la presse en 2021

Un nouveau système d’appui à la presse en gestation

Un montant supplémentaire de 30 millions de dirhams du budget sectoriel de l’année 2020 sera consacré à soutenir le reste des entreprises de presse conformes à la loi.

Le ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, Othman El Ferdaous, a présenté, lundi 2 novembre 2020, devant la commission de l’éducation, de la culture et de la communication, à la Chambre des représentants, un exposé sur le secteur de la communication. Un secteur, il faut le dire, qui a subi de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire. Tout particulièrement la presse écrite et électronique, qui traversent des moments terribles consécutifs à la suspension de l’impression pendant la période du confinement et la chute brutale des recettes publicitaires.

Tout en rappelant les aides publiques qui ont été mobilisées par l’Etat pour aider cette presse à supporter ne serait-ce que légèrement les effets de la crise, le jeune ministre propose dans le cadre du budget 2021 de consacrer une enveloppe de 30 millions de dirhams pour soutenir le reste des entreprises de presse en conformité avec la loi.

Un débat national en préparation
Dans sa présentation du projet de budget 2021 du secteur de la communication, M. El Ferdaous a fait savoir qu’il s’agit d’une nouvelle procédure annoncée pour la première fois, portant sur la consécration d’un montant supplémentaire de 30 millions de dirhams du budget sectoriel de l’année 2020 pour soutenir le reste des entreprises de presse conformes aux dispositions de la loi. L’opération de soutien à la presse nationale vient suite à la fragilité du modèle économique des entreprises de presse.

Ainsi, M. El Ferdaous a rappelé qu’un montant de 150 millions de dirhams a été alloué pour prendre en charge les salaires des employés et des journalistes des entreprises de presse nationales et un montant de 15 millions de dirhams pour soutenir les imprimeries de journaux. De même, un montant de 15 millions de dirhams a été mobilisé pour appuyer les radios privées et autant au profit de la distribution de journaux.

Dans la même veine, M. El Ferdaous a indiqué que la tenue d’un débat national est en cours de préparation avant la fin de l’année en cours, laquelle rencontre sera marquée par la participation des différents acteurs de la chaîne économique du secteur de la presse écrite et ses diverses composantes en vue d’élaborer un nouveau système dédié à l’appui de la presse pour l’année 2021.

Après avoir présenté la vision encadrant le projet de budget du secteur de la communication au titre de l’année 2021, M. El Ferdaous a mis en avant l’importance primordiale des différentes composantes du secteur (presse, cinéma, audiovisuel...) en termes, notamment, de promotion de la diversité culturelle et de consécration de l’édifice démocratique.


X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger