LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ TIRE LA SONNETTE D’ALARME

DÉTECTION DU VARIANT BRITANNIQUE DANS 7 RÉGIONS

Le variant britannique circule actuellement dans sept régions au Maroc. C’est ce que révèle un communiqué du ministère de la Santé. Une situation préoccupante.

C’est une véritable alerte que vient d’adresser le ministère de la Santé aux Marocains. Dans un récent communiqué, il révèle que le variant britannique du Covid-19 circule et se propage actuellement dans sept régions du Maroc. «Le séquençage du génome complet a permis la confirmation de la présence de mutations signatures du variant britannique», indique le ministère, tout en précisant que «89 souches B.1.1.7 (variant britannique) ont été assignées et aucun autre variant préoccupant (VOC) n’a été confirmé au Maroc».

Autre révélation, la détection régulière de mutations spécifiques des variants détectés qui n’ont pas un impact clinique ni épidémiologique, situation similaire constatée dans plusieurs pays du monde.

Hausse de 20% des contaminations
Toujours dans cette note, le département du ministre Khalid Aït indique que plusieurs milliers de variants circulent depuis le début de la pandémie de Covid-19 et d’autres émergeront, un processus qu’il juge naturel dans l’histoire des virus, et qui est lié à la manière dont ces microorganismes se répliquent. Le ministère annonce le Consortium National de Veille Génomique surveillera l’évolution génétique de ces nouvelles souches qui circulent dans le Royaume et informera les autorités sanitaires sur la présence éventuelle de variant autochtone ayant un impact sur la santé publique.

Ce communiqué est publié trois jours après que le ministre ait annoncé, lors du Conseil de gouvernement, qui s’est tenu le 1er avril 2021, la détection de 73 cas de ce variant britannique au Maroc. Il avait également révélé une hausse des contaminations dans la région Casablanca- Settat durant les deux dernières semaines. La grande métropole concentre d’ailleurs actuellement 50% des cas enregistrés au niveau national, et son taux de positivité a atteint 12%, contre une moyenne de 4,2% au niveau national.

D’après les dernières statistiques du ministère, le Maroc compte à ce jour 498.197 cas confirmés, dont 8.850 décès (soit un taux de mortalité de 1,78%), et 484.921 guérisons. Le nombre de nouveaux cas est passé de 2.950 à 3.538 durant la semaine dernière, soit une hausse de 20%. Idem pour les décès, qui sont passés de 31 à 52 durant cette intervalle. 4.426 cas sont en cours de traitement, dont 435 dans un état grave (18 sous intubation). Plus de 4,3 millions de Marocains ont reçu la première dose tandis que 3,8 millions ont reçu la seconde.

Ce qui est un peu inquiétant, c’est la hausse du nombre des patients en réanimation, qui est passé de 419 le samedi 3 avril à 435 le 4 avril. L’occupation des lits reste tout même stable, avec un taux de 13,8%.