Meurtre d'Imlil: Le procès se poursuit en appel

Le procès en appel des 24 accusés dans le meurtre des deux touristes scandinaves dans la région d’Imlil dans la province d’El Haouz s’est poursuivi, mercredi, devant la Chambre criminelle (2-ème degré) chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé.

Cette deuxième audience a été consacrée aux requêtes préliminaires qui seront examinées lors de la prochaine audience fixée au 18 septembre.

Dans une déclaration à la MAP, Khalid Fettaoui, avocat de l’une des victimes, a expliqué que la Cour a décidé, lors de cette audience publique, de reporter l’examen des requêtes préliminaires et d’y statuer après l’audition du reste des mis en cause.

Il a également affirmé que toutes les garanties d’un procès équitable ont été assurées, dont le service d’interprétariat pour les étrangers.

En juillet dernier, la même Cour a condamné, en première instance, les 24 individus poursuivis dans cette affaire à des peines allant de cinq ans de prison ferme à la peine capitale.

Les accusés étaient poursuivis pour «constitution d’une bande pour préparer et commettre des actes terroristes, atteinte à la vie de personnes avec préméditation et possession d’armes à feu et tentative de fabrication d’explosifs en violation de la loi, dans le cadre d’un projet collectif visant à porter gravement atteinte à l’ordre public».


Laisser un commentaire