BP swipe-970x250

Le groupe Meta s'apprête à annoncer un plan de licenciement massif


Le Wall Street Journal a annoncé que le groupe Meta prévoit de licencier des milliers d’employés à partir de cette semaine, à cause d’une crise liée à la pandémie et l’inflation que connaît le monde entier.

Selon le quotidien américain, cette décision pourrait être le plan social le plus important dans le secteur après la pandémie, qui a largement bénéficié à la croissance des revenus, mais aussi du personnel de ces entreprises.


Cette décision intervient aussi après la publication récente des derniers résultats trimestriels décevants où le patron Mark Zuckerberg a mentionné que le personnel du groupe ne devrait pas augmenter d’ici la fin 2023.

Le géant Meta, qui comptait quelque 87.000 employés dans le monde au 30 septembre 2022, s’apprête à afficher ce plan social le mercredi 9 novembre, a fait savoir le WSJ.

Jeudi dernier, deux sociétés de la Silicon Valley, Stripe et Lyft, ont fait part de licenciements de grande ampleur tandis qu'Amazon a gelé les embauches dans ses bureaux. Twitter, fraîchement racheté par Elon Musk, vient de congédier environ la moitié de ses 7.500 salariés.

Articles similaires