CGAM Hssabe 970X250

Nouvelles mesures prises par le comité de veille économique

La solidarité en action

La distribution des aides financières au profit des ménages opérant dans le secteur informel est toute prête.

Dans le cadre de la poursuite de ses travaux, le Comité de Veille Economique (CVE) a tenu sa cinquième réunion de travail, le lundi 20 avril 2020, en mode virtuel. A l’ouverture de cette réunion, les membres du Comité ont salué la décision du prolongement de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 20 mai prochain, prise par le gouvernement, plaçant la protection de la vie des citoyens à la tête des priorités nationales. Ces nouveaux délais sont, d’ailleurs, pris en compte par le CVE dans les scénarios prévus de redémarrage progressif des activités économiques. Geste de solidarité Ensuite, le ministre de l’Economie et des Finances et de la Réforme de l’Administration a fait le point sur l’état d’avancement des mesures déployées à ce jour, notamment, au profit des ménages impactés par les répercussions de la crise du Covid-19. Ainsi, tout en se félicitant du rythme de distribution soutenu des aides financières servies à plus de 200.000 ménages urbains et ruraux couverts par le Ramed, les membres du CVE ont décidé de passer à la distribution des aides financières aux ménages non Ramédistes opérant dans le secteur informel. Distribution qui débute ce jeudi 23 avril.

Ce geste de solidarité à l’égard les catégories les plus vulnérables a d’ailleurs été porté immédiatement, à la connaissance des chefs de ménage opérant dans le secteur informel ayant effectué leurs déclarations à travers le site «tadamoncovid.ma». Dans un communiqué publié à cet effet, le Comité n’a pas manqué, ensuite, de préciser que les montants des aides accordées par ménage ainsi que la procédure de retrait sont identiques à ceux des ménages inscrits dans le service Ramed. Et, afin d’éviter l’encombrement des points de retrait, en cette période de confinement, les messages vont être étalés sur plusieurs jours. Pour rappel, la procédure de retrait, telle qu’elle a été communiquée pour les ramédistes, oblige le bénéficiaire à respecter à la lettre les consignes à observer.

Modalités de retrait
À commencer par le fait que tout chef de ménage bénéficiaire de l’aide provisoire doit, d’abord, recevoir un message SMS sur son téléphone portable, dont le numéro a été introduit au moment de la saisie de la déclaration. Ce message comprend un code et le nom du réseau où le retrait peut s’effectuer.

Le bénéficiaire qui se présente au réseau autre que celui indiqué dans le SMS ne pourra pas récupérer le montant de son aide. Deux cas se présentent. Dans le cas où le réseau indiqué dans le SMS est une agence de paiement, le bénéficiaire doit se présenter à l’agence muni de sa carte d’identité nationale pour retirer le montant de l’aide. Dans le cas où le réseau indiqué est un guichet automatique d’une banque donnée, il doit introduire le numéro reçu par SMS, suivi des quatre derniers chiffres de sa carte d’identité nationale pour le code PIN. Si jamais le numéro de la CIN est composé de moins de quatre chiffres, il faut compléter les quatre chiffres du code PIN par des zéros à droite.

Enfin, pour les guichets des agences du crédit agricole, une procédure spécifique sera détaillée dans le message qui sera envoyé au bénéficiaire.