BP swipe-970x250

Mehdi Bensaïd promet d’organiser des salons régionaux du livre

Bilan positif de la 27ème édition du salon international de l’édition et livre tenue à Rabat

Bonne organisation, sécurité sans faille, 1,5 million de livres vendus… 98% des visiteurs et des exposants de la 27ème édition du Salon international de l’Édition et Livre sont satisfaits. C’est ce qui pousse le ministre Mehdi Bensaïd à vouloir garder le SIEL dans la capitale, Rabat.

Une réception a été donnée dans la soirée du dimanche 12 juin 2022, dernier jour de la 27ème édition du Salon International de l’Édition et du Livre (SIEL), tenue du 3 au 12 juin 2022 cette année à Rabat, capitale africaine de la culture et capitale culturelle du monde islamique, sous le haut patronage de S.M. le Roi. Tout content de l’excellente organisation vivement saluée autant par les éditeurs et les visiteurs que par les représentations diplomatiques de nombre de pays, Mehdi Bensaïd, ministre de la Culture, a fait quelques révélations. Il a annoncé que, désormais, toutes les grandes villes du Royaume auront leurs propres Salons régionaux du Livre et que le SIEL devrait élire domicile à Rabat.

Ventes records
Le communiqué de son département détaille des éléments du succès de cette 27ème édition du SIEL, qui s’est déroulée pour la première fois à Rabat. En dehors du nombre des visiteurs de cette année (202.089 visiteurs) qui est moins que la moitié de l’affluence enregistrée en 2020 à Casablanca (500.000 visiteurs), où le SIEL avait l’habitude de se tenir à la Foire internationale de Casablanca, du côté de la sécurité et de la satisfaction des éditeurs ayant exposé à l’OLM Souissi à Rabat, ces derniers ont exprimé leur grande satisfaction. «Pour cette édition, qui se tient exceptionnellement à Rabat, je peux dire que tout s’est bien passé, tant au niveau de l’organisation que de la sécurité.», confie Adil Boutayeb, responsable à la maison d’édition Sochepress.

Pour un habitué de ce Salon, la satisfaction est sans égale. A notre grande surprise, cette manifestation s’est déroulée dans de très bonnes conditions à Rabat. Le Salon a attiré beaucoup de visiteurs. Les chiffres d’affaires de tous les éditeurs sont bien meilleurs que ceux réalisés à Casablanca. L’organisation est excellente», explique Abdelkader Retnani, responsable à la maison d’édition La Croisée des chemins. La grande satisfaction des exposants a trait, également, à un paramètre d’une extrême importance. A Rabat, les maisons d’édition ont réussi à vendre 1,5 million de livres. Aussi, une enquête, réalisée auprès des visiteurs et des exposants a fait ressortir, selon le département de Mehdi Bensaïd, un taux de satisfaction de 98%.

Pour rappel, l’édition 2022 du SIEL, au budget de 20 millions de dirhams, a connu la participation de 712 exposants et de 55 pays, qui ont offert au public des ouvrages couvrant tous les champs du savoir, soit un total de 100.000 titres et 2 millions d’exemplaires. Dédié à la littérature africaine, Invitée d’Honneur de cette édition, à l’occasion de la proclamation de Rabat en tant que Capitale de la culture africaine en 2022, le SIEL a été marqué par l’organisation de 138 activités auxquelles ont participé 457 intervenants. L’Espace Enfants a connu 226 activités au profit d’enfants de 7 à 16 ans, dont une liée à l’éducation aux médias, prodiguée par Dr Abdellatif Bensfia, directeur de l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC). Cet espace est une innovation majeure en soi qui fait la fierté du ministre Mehdi Bensaïd.

Articles similaires