Marrakech : Le Jardin Majorelle célèbre son centenaire en 2024


Le Jardin Majorelle, une oasis exotique située en plein coeur de Marrakech, fête son centième anniversaire en ce début d’année 2024. Pour ce faire, le Jardin Majorelle et la Fondation Jardin Majorelle s’unissent pour donner lieu à des festivités hors normes, et promettent une programmation qui sied au public Marrakchi ainsi qu’aux visiteurs nationaux et étrangers. « Le Jardin Majorelle et la Fondation Jardin Majorelle se réjouissent de célébrer ce centenaire, qui sera ponctué de festivités et d’événements culturels pour le plaisir des Marrakchis comme des visiteurs nationaux et internationaux », souligne un communiqué de la Fondation.

Par ailleurs, la célébration du centenaire du Jardin Majorelle est concomitante de l’organisation le 2 mars 2024 de deux expositions intitulées « Les Fleurs d’Yves Saint Laurent » et « Cactus ». Ces deux événements artistiques, qui sont initiés par le Musée Yves Saint Laurent Marrakech et le Musée Yves Saint Laurent Paris, marquera le septième anniversaire des deux musées. Déclinés sous le commissariat d’Olivier Saillard et de Gaël Mamine, les deux projets artistiques se veulent une occasion pour mettre en lumière les liens qu’entretenaient Yves Saint Laurent et Pierre Bergé avec « la nature » et le « vivant ». Après s’être établi en 1923 à Marrakech, Jacques Majorelle a fait une importante acquisition : achat d’une palmeraie qui portera plus tard le nom de «Jardin Majorelle».

En 1931, il sollicita l’architecte français Paul Sinoir pour mettre sur pied un atelier de peinture Art Déco qu’il peint en bleu Majorelle et qu’il entoure de plantes exotiques rapportées de ses voyages dans le monde entier. Le Jardin Majorelle a ouvert ses portes au public en 1947. Toutefois, après la disparition en 1962 de Jacques Majorelle, ce lieu emblématique a été abandonné. Pierre Bergé et Yves Saint Laurent avaient donc repris le Jardin Majorelle qui était en proie à un projet immobilier, et ont oeuvré à restaurer sa plantation. Suite au décès d’Yves Saint Laurent en 2008, la Fondation Jardin Majorelle a vu le jour. Avec 900 000 visiteurs par an, le Jardin Majorelle et ses deux musées, à savoir le Musée Yves Saint Laurent et le Musée Pierre Bergé, offrent au public une expérience mémorable.

Articles similaires