Le Maroc agit pour la stabilité politique en Libye

Conférence ministérielle internationale sur la crise politique libyenne à Tripoli

Le Royaume, qui veille à coordonner avec les Nations Unies dans ses actions de rapprochement entre les acteurs libyens, réitère sa totale disposition à soutenir le processus politique en Libye.

“L’organisation de la conférence de soutien à la stabilité de la Libye cadre parfaitement avec la vision stratégique du Maroc pour le règlement de cette crise”. C’est ce qu’a affirmé, jeudi 21 octobre 2021, à Tripoli, Fouad Yazough, ambassadeur, directeur général des relations bilatérales au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, lors d’une conférence ministérielle internationale portant sur les voies à emprunter pour le règlement de la crise libyenne.

M. Yazough, qui a représenté le Royaume à cet événement diplomatique de premier plan, a souligné que la vision du Maroc pour le règlement de la crise libyenne se base sur la conviction que toute solution pour le passage du processus de transition vers celui de l’édification démocratique, ne peut être qu’une solution inter-libyenne réaliste préservant la souveraineté de ce pays, loin des ingérences et des agendas étrangers. La vision marocaine a été claire depuis les premières consultations ayant abouti à l’accord de Skhirat et les réunions libyennes qui ont suivi sur le sol marocain, à Bouznika et à Tanger.

Le diplomate marocain a aussi mis l’accent sur l’importance du dialogue et des consultations entre les acteurs libyens pour parvenir aux ententes politiques, à même de mettre en oeuvre les résolutions onusiennes et les recommandations des conférences internationales, à leur tête l’organisation à temps des élections législatives et présidentielles.

Il a également exprimé la satisfaction du Maroc quant au progrès réalisé par la Libye sur la voie du règlement politique, appelant à davantage d’efforts pour relever les autres défis, préserver les acquis politiques et sécuritaires et réaliser les aspirations du peuple libyen à la stabilité, à la réconciliation nationale et au développement.

Renforce la stabilité régionale
M. Yazough a, en outre, salué la réussite de l’organisation de cette conférence, qui confirme, comme l’avait déjà exprimé le Royaume, l’importance pour les Libyens de gérer leurs propres affaires en vue de passer du processus de transition vers celui de l’édification démocratique et de la stabilité.

Le Royaume, qui veille à coordonner avec les Nations Unies dans ses actions de rapprochement entre les acteurs libyens, réitère sa totale disposition à soutenir le processus politique en Libye, les efforts de réconciliation nationale et les plans sécuritaires, économiques et politiques pour l’édification d’un Etat libyen fort et unifié qui renforce la sécurité et la stabilité aussi bien nationales que régionales.

Les participants à cette conférence ont souligné, dans le communiqué final, la nécessité de tenir les élections à leur date, soit le 24 décembre prochain conformément à la feuille de route adoptée par le dialogue politique libyen.