Le Maroc, seul pays du monde arabe à concilier avec succès stabilité, sécurité et respect des droits de l'Homme et des libertés

benkirane-skhirat-developpement-marocain

Le Maroc est le seul pays du monde arabe à avoir su concilier avec succès stabilité, sécurité et respect des droits de l'Homme et des libertés, a affirmé, jeudi à Skhirat, le Chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane.

"On ne peut guère parler d'économie ou de modèle économique sans parler des fondamentaux que sont la sécurité et la stabilité", a souligné M. Benkirane, dans une allocution à l'ouverture du colloque international sur le modèle de développement marocain, organisé sous le thème "Quel modèle de développement pour l'entrée du Maroc dans le concert des pays émergents".

"La clairvoyance de SM le Roi Mohammed VI, la contribution des partis politiques et des syndicats et la sagesse du peuple marocain ont permis au Royaume de surmonter les aléas du printemps arabe", a souligné le chef de gouvernement, affirmant que la stabilité et la sécurité sont des éléments essentiels pour le succès de l'économie.

Il a en outre mis en relief la nécessité de libérer les finances et de les consolider afin de financer de nouveaux projets et accéder à de nouveaux secteurs économiques, qu'aucune émergence économique n'est possible sans une industrie forte et bien structurée.

Cela passe notamment par plus de facilités administratives au profit des entreprises, a fait savoir M. Benkirane, déplorant que le manque d'opportunités pousse les jeunes à sombrer dans les drogues, la délinquance et même dans le terrorisme.

Il a, à cet égard, appelé à accorder plus d'attention aux classes sociales défavorisées.

Ce colloque, placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, réunit plus de 600 participants, dont des personnalités politiques nationales et internationales, des experts internationaux, des opérateurs économiques, des universitaires et des acteurs de la société civile.

Organisé à l'initiative de l’Association des Membres de l’Inspection Générale des Finances (AMIF) en partenariat avec le ministère de l’Economie et des Finances, ce conclave de deux jours vise à lancer un débat scientifique et intellectuel autour de la question du modèle de développement.

Au programme de cette manifestation, trois panels traitant du "modèle de développement marocain: état des lieux", des "expériences internationales de développement" et de "quel modèle de développement pour un Maroc émergent?".

Articles similaires