Le Maroc est une puissance africaine


Forum de Crans Montana 2018à Dakhla


En accueillant pour la quatrième fois consécutive le Forum de Crans Montana, la ville de Dakhla se voit consacrée comme un vivier de réflexion et d’échanges qui regroupe des décideurs venus de 137 pays.

Le forum Crans Montana s’est tenu dans la ville marocaine de Dakhla du 16 au 20 mars 2018. Un forum qui est à sa quatrième édition et dont le thème est L’Afrique et la Coopération Sud-Sud.

Un forum qui s’inscrit dans la vision conçue par S.M. le Roi Mohammed VI et qui oeuvre pour une coopération Sud-Sud. D’ailleurs le président du forum, Jean-Paul Carteron, n’a pas manqué de souligner cet élément moteur qui a, jusque-là, garanti la continuité de cet événement porteur d’avenir qu’abrite Dakhla. Une ville qu’il a qualifiée de ville miracle, connue jusque-là pour son sable blanc et sa mer et qui, désormais, se voit un carrefour de rencontres de plus de mille invités et de participants de 137 pays. Un vivier de réflexion et d’échanges qui regroupe des politiques, des organisations nationales ou internationales, des décideurs, des hommes d’affaires et autres.

Le ton du forum était donné, à son ouverture le vendredi 16 mars, par le discours du Roi Mohammed VI, qui souligne que dans le cadre de la régionalisation avancée que le Maroc a faite sienne, la région est appelée à devenir une collectivité qui a les pouvoirs d’agir sur son destin dans le cadre de l’intégrité territoriale du Royaume.

Carrefour dans le continent
Une transformation tant politique qu’économique et sociale qui a pour objet de faire renouer le Sahara marocain avec sa vocation de carrefour dans le continent. L’ancien président de la république française Nicolas Sarkozy, comme invité surprise, a, quant à lui, qualifié le Maroc de puissance africaine. Parlant de l’Union africaine, l’ancien locataire de l’Elysée voit d’un bon oeil le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine. Un Maroc doté d’une économie moderne, et qui a su faire montre de stabilité lors des vagues printanières arabes qui ont secoué plus d’un pays.

Un Maroc qui, donc, est capable de tant apporter à l’Afrique. Une union qui profite tout autant au pays, du fait de sa vocation de pont avec l’Europe. Dans la même lignée, Nicolas Sarkozy appelle les Européens à tendre la main aux pays d’Afrique, afin que ces derniers puissent développer leurs infrastructures, et, partant de là, leurs économies. Ceci, en mettant en place un plan Marshall. Aussi, le révérend Jesse Jackson, ayant pris part à ce forum, a sollicité les pays du continent à prendre exemple sur le Maroc, ceci, pour renforcer la coopération Sud-Sud.

Le révérend a aussi félicité le Maroc pour son rôle pilote. Le Maroc qui compte pour le deuxième plus gros investisseur en Afrique, et le sixième du monde dans le continent. Des investissements qui atteignent les 4,5 milliards de dollars, souligne-t-il. Selon ce lutteur américain pour les droits civiques, et afin de réduire les écarts entre les pays du Nord et du Sud, l’initiative, pour ce faire, doit émaner des pays du Sud.

En clôture, un prix a été décerné à Cissé Lo, le président de la CEDEAO. Ont également été distingués de ce Prix, Mme Debbie Remengesau, Première Dame de la République des Palaos, et Michel Martelly, ancien Président de la République d’Haïti. Le forum Crans Montana a, ainsi, honoré sa mission en rassemblant des invités de par le monde pour réfléchir sur l’Afrique et son avenir.

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger