Le Maroc un "pays petit et pauvre" : face à la polémique, l'ex-international français Lebœuf s'excuse


“J’ai reçu des insultes et même des menaces de mort sur la Toile. Jamais au grand jamais je n’ai voulu insulter le Maroc. Donc si certains se sont sentis insultés parce que j’ai nommé le Maroc petit, je suis désolé, c’est parce que je parlais du football". L’ancien international français et champion du monde en 1998, Frank Leboeuf, sort enfin de de son silence, ce mercredi 30 novembre, pour s’excuser auprès du peuple marocain et s’expliquer sur ses récents propos jugés “humiliants” et “condescendants”.

La polémique remonte à l’après-match Maroc-Belgique, remporté, dimanche 27 novembre par les Lions de l'Atlas (2-0), lorsque Leboeuf avait déclaré sur le plateau de la célèbre chaîne sportive ESPN “penser que la majorité des gens qui nous regardent auraient des difficultés à situer le Maroc sur la carte. C’est un petit pays, et qui est plutôt pauvre”. Et d’ajouter que “beaucoup là-bas (Maroc) souffrent, et la plupart des joueurs de leur sélection viennent de France et sont binationaux. Ils viennent pour défendre leur pays fantastique qui a une histoire riche”.

Une sortie qui n’a pas manqué de provoquer l’ire de nombreux d’internautes marocains, qui ont dénoncé le discours “rabaissant” de l’ancien défenseur des Bleus, tandis que d’autres ont estimé que certains des propos de Leboeuf, notamment sur la pauvreté, étaient en partie “fondés”, mais que celui-ci a fait preuve de maladresse et de manque de respect envers le Roayume. 

Dans la vidéo où il exprime ses excuses, Leboeuf précise que “si j’ai dit qu’il (Maroc) était pauvre, oui il y a des gens riches, très très riches même, mais moi j’ai été au Maroc une dizaine de fois je pense dans ma vie et il ne me semble pas avoir vu des gens super riches partout. Je suis désolé si ça vous a choqués. Mais mes propos n’étaient surtout pas pour dénigrer. C’était au contraire de mettre en avant l’exploit des joueurs marocains et ce qu’ils avaient fait”, ajoutant qu’il s’était "trompé" à propos de la double nationalité” des joueurs de la sélection, et qu’il était “vraiment vraiment désolé”.










Articles similaires