Le Maroc présent à l’ouverture à Lomé des travaux de l’Africa Financial Industry Summit


Pendant deux jours dans la capitale du Togo, Lomé, des conférences, ateliers et tables rondes vont réunir, dans le cadre des travaux de l’African Financial Industry Summit (AFIS), les leaders de l’industrie africaine, afin de contribuer à la relance économique du continent à travers le développement d’une industrie financière compétitive, innovante, inclusive et durable.

Cet événement de portée continentale s’est ouvert le lundi 28 novembre 2022, à Lomé, sous le thème “Durable, sans frontière et digitale- Transformer la finance à l’ère des disruptions”, avec la participation du Maroc à la cérémonie d’ouverture. Cérémonie qui s’est déroulée en présence du président de la République du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé, du Premier ministre togolais, Victoire Tomegah Dogbé, de plusieurs ministres africains, ainsi que de gouverneurs de banques et de représentants d’institution financières. Le Maroc est représenté par Mohamed el-Kettani (Attijariwafa bank) et Amine Bouabid (Bank of Africa).

Fondée par le groupe Jeune Afrique Media en 2021, avec le soutien de l’IFC (groupe de la Banque mondiale), l’AFIS est une organisation sœur de l’Africa CEO Forum, la principale plateforme du secteur privé africain. L’objectif d’AFIS est de construire une industrie financière robuste au service de l’économie réelle et du développement durable.

Au programme de cette édition de deux jours, qui rassemble les professionnels de la finance et de banques en Afrique, figurent plusieurs panels, tels que “Transformer la finance africaine à l’heure des grandes crises”, “Mobile money et banques: quand les fintech low-cost sèment le trouble”, “Assurance: l’heure de la consolidation et des partenariats a-t-elle enfin sonné?” et “Financement des MPME: quelles recettes pour combler le déficit?”.

D’autres thèmes seront également débattus par les participants à cette rencontre, portant sur la refondation du financement agricole pour lutter contre l’insécurité alimentaire, l’interconnexion des marchés boursiers africains: saisir les opportunités d’accroissement des ressources financières, COP27: quels enseignements pour les institutions financières africaines?, l’accélération de l’intégration des paiements: une voie essentielle vers le succès; et Covid-19, inflation: les stratégies des banques centrales face aux difficultés économiques.

Articles similaires