LE MAROC ACHÈTE UN NAVIRE DE GUERRE À L’ESPAGNE POUR 150 MILLIONS D’EUROS

L’armement ne connait pas de crise. La Marine royale vient de passer une grosse commande à l’entreprise publique espagnole Navantia. Il s’agit de la construction d’un patrouilleur de haute-mer. L’information a été révélée vendredi 8 janvier 2021 par la ministre des Finances espagnole, Maria Jesus Montero, dont dépend l’entreprise publique Navantia, lors d’une visite au chantier naval de San Fernando, dans la baie de Cadix.

C’est l’aboutissement de négociations entamées en septembre 2020. Selon la firme publique, ce projet nécessitera un million d’heures de travail et fournira de l’emploi à 250 ouvriers pendant 3 ans et demi. Selon El Pais, il s’agit de la première commande d’un navire militaire après trois décennies de mise en veille. Le journal madrilène ajoute que le patrouilleur est de type OPV (Offshore Patrol Vessel), de 1.500 tonnes et de 80 mètres de longueur.

Avec 80 membres d’équipage, il est doté d’une autonomie de 4.000 milles. Selon le même journal, il s’agit d’un navire de patrouille à haute altitude (OPV) d’environ 1.500 tonnes, de 80 mètres de long et d’une autonomie de 4.000 milles. Il supporte 80 membres d’équipage, similaire aux navires de surveillance littorale (BVL). Le prix serait d’environ 150 millions d’euros. Parmi ses missions, la vigilance des côtes et les opérations de sauvetage.

Rappelons qu’en 1982, l’Empresa Nacional Bazán -devenue aujourd’hui Navantia- a livré le navire Lieutenant Colonel Errahmani à la Marine royale marocaine. Au début de cette même décennie, la Marine royale a également acheté quatre patrouilleurs de classe Lazaga et d’autres navires plus petits.

Cependant, 35 ans durant, le Maroc a choisi d’acquérir ses nouveaux navires en France (la frégate Mohammed VI entre autres) et même aux Pays-Bas (trois corvettes de classe Sigma).

M.K


X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger