Faute de pouvoir se dérouler au Maroc, Moga Festival a célébré le prochain jumelage entre Essaouira et Almada sur la côte portugaise

MOGA FESTIVAL, UNE ÉDITION RÉUSSIE

Nomadisme, créativité et découvertes, tels sont les crédos de Moga Festival.

Se déroulant chaque année à Essaouira, Moga Festival a fait une grande première au Portugal, en organisant sa 4ème édition, en octobre dernier, sur l’une des plus belles plages de la municipalité d’Almada, à moins de 20km de Lisbonne : Costa da Caparica. Nomadisme, créativité et découvertes, tels sont les crédos de Moga Festival. Un événement qui offre une expérience sur mesure au public. Depuis sa création en 2016 à Essaouira, Moga a évolué lors de ses trois éditions, atteignant plus de 7500 spectateurs, une communauté venue du monde entier et qui s’identifie désormais comme la #MogaTribe.

Cette année, le festival a réussi le pari d’organiser une édition inédite, dans un lieu qui a un lien fort avec Essaouira: Costa da Caparica, commune de la municipalité d’Almada. Paradis situé à 15 minutes de Lisbonne, avec toujours l’océan Atlantique en toile de fond, Costa da Caparica compte de nombreux points communs avec la cité des Alizées; le style de vie, les longues plages de sable fin, les couchers de soleil, les villages des pêcheurs, le vent, le surf et les mouettes! «Il était évident que cette année, cette connexion devait être explorée. Caparica est désormais comme une deuxième maison pour Moga... Essaouira demeurera néanmoins son ADN», explique Matthieu Corosine, co-organisateur du festival.

Une multitude d’activités
Une belle façon de marquer le début d’une connexion entre deux villes soeurs, puisque le Maroc et le Portugal ont récemment décidé du jumelage d’Essaouira et d’Almada, dont Costa da Caparica fait partie. Un projet est en cours afin de créer un échange éducatif, touristique et culturel.

Avec la levée des restrictions liées au covid- 19 en octobre dernier au Portugal, et la fin des limites de capacité, toutes les conditions étaient réunies pour que l’événement puisse se dérouler sans heurts, apportant de l’animation à la municipalité d’Almada. Dans un décor de rêve, Moga a investi plusieurs lieux situés le long des plages de la Costa. Le festival a proposé une expérience qui fusionne entre musique électronique et une multitude d’activités liées au bien-être; yoga, surf, randonnées, expériences culinaires, conférences et de nombreux événements gratuits.

Durant 5 jours, plus de 4500 personnes venues des quatre coins du monde, dont 150 marocains, ont assisté à des shows de plus de 40 artistes prestigieux, issus de 8 pays. Des chiffres qui font de Moga Caparica un vrai succès et une belle représentation du Maroc à Lisbonne, une des villes les plus dynamiques d’Europe, qui est de surcroit la capitale du remote working et du digital nomadisme.